La mode éco-responsable, une tendance qui séduit de plus en plus de Millennials

Ecrit par

La jeune génération, une génération ultra fashion ? Indéniablement oui. Mais pas fashion à n'importe quel prix. De plus en plus, la priorité des Millennials est de se tourner vers des marques éco-responsables en matière de mode. Décryptage.

On vous en parle régulièrement, la jeune génération est engagée sur tous les fronts, que ce soit sur le plan professionnel comme personnel. Et tout cela sans oublier la consommation quotidienne bien sûr. À ce sujet, il y a quelques jours à peine, nous vous faisions découvrir les 6 profils de Millennials qui existent en matière de consommation sur le plan du développement durable, entre Millennials Labels, Millennials Experts ou encore Millennials Débrouille. Aujourd'hui, on découvre que le développement durable s'invite réellement dans tous les recoins de la consommation de la jeune génération puisque, au-delà de l'alimentation, des transports ou encore du ménage, il trouve désormais de plus en plus sa place dans l'univers de la mode. C'est ce que rapporte le site BFM TV cette semaine en expliquant que, "marginale il y a quelques années, la mode éco-responsable cartonne, tirée par des jeunes créateurs et des grandes marques de luxe". Et c'est bien la génération née entre 1980 et 2000 qui est responsable de ce grand succès, en ayant "grandi avec cette conscience éco-responsable". Mais alors, comment cela s'illustre au quotidien au juste ?

La mode éco-responsable, une tendance qui séduit de plus en plus de Millennials
La mode éco-responsable, une tendance qui séduit de plus en plus de Millennials

"La mode durable, c'était quelque chose dont on avait entendu parler : maintenant on peut la voir", explique Lisi Herrebrugh, 28 ans et créatrice de chapeaux, écharpes et vestes à la base de sacs et bouteilles en plastique recyclés afin d'envoyer un message pour lutter contre la pollution des océans. Pour sa part, Adidas a déjà vendu un million d'exemplaires de ses baskets Parley faites à partir de plastique recyclé. Côté cuir, les designers trouvent désormais le temps et le moyen d'utiliser des chutes rejetées par les marques de luxe ou utilisent le Piñatex, "une alternative fabriquée à partir de fibres de feuilles d'ananas, qui donne un matériau aussi souple et robuste que le cuir traditionnel élaboré par l'entreprise britannique Ananas Anam", sans oublier l'entreprise Wet Green qui a développé des cuirs bodégradables à l'aide d'agents végétaux brevetés. En pratique, aujourd'hui, tous les designers, ou presque, cherchent à réinventer leur manière de travailler et les matières utilisées afin de respecter toujours plus la planète...et leur clientèle, dans le même temps. Indéniablement, un phénomène est en marche, et il est d'ampleur puisque les Millennials dépensent en moyenne 730 euros par an dans le domaine de la mode !

Crédit : HBO