La recherche vocale, une pratique de jeunes (et que de jeunes)

Ecrit par

À l'heure où l'audio connaît un essor phénoménal auprès de la jeune génération, une nouvelle étude signée Yext s'intéresse au phénomène de la recherche vocale en montrant à quel point elle fait partie intégrante de la vie d'une majorité de jeunes.

La rédaction d'Air of melty vous en a déjà parlé, si la vidéo est partout en cette année 2018 pour séduire les Millennials, un autre type de contenu en ligne peut désormais faire l'objet de stratégies marketing : l'audio marketing. C'est désormais certifié, le streaming audio a explosé entre 2017 et 2018, confirmant le fait qu'un phénomène est lancé. Il y a quelques semaines, la rédaction d'Air of melty faisait le point sur le sujet en vous parlant du rapport des Millennials aux assistants vocaux. l'occasion d'apprendre, notamment, que les 18-34 ans utilisent plus les assistants vocaux que l'ensemble des Français sur tous les supports. Mais le premier support pour l’usage des assistants vocaux est le smartphone, en particulier pour les 18-34 ans (60% de pénétration), qui utilisent ce genre de système pour faire des recherches sur Internet (86%), consulter la météo (69%) ou encore consulter leur messagerie (58%). Aujourd'hui, c'est une étude signée Yext qui nous en apprend davantage sur la tendance, en montrant une fois de plus que la recherche vocale est un truc de jeunes. Mais à quel point au juste ?

La recherche vocale, une pratique de jeunes (et que de jeunes)
La recherche vocale, une pratique de jeunes (et que de jeunes)

D'après l'étude réalisée par Yext, à l'heure actuelle, 58% des Français affirment avoir déjà utilisé la recherche vocale. Mais il existe un écart considérable entre les générations. En effet, la proportion est de 71% chez les 18-24 ans et de 68% parmi les 25-34 ans. Elle n’est que de 20% chez les 65 ans et +. Et si vous vous demandez pourquoi la jeune génération mise sur la recherche vocale, c'est essentiellement pour des questions pratiques : horaires d’ouvertures d’un magasin, commentaires clients ou encore recherche d’adresse. "Les personnes interrogées s’attendent à ce que les informations fournies lors d’une recherche soient préalablement vérifiées par le moteur de recherche (28%) ou par la marque elle-même (22%). Cette attente n’empêche pas 91% des personnes interrogées de recouper les informations, en cliquant sur plusieurs liens pour s’assurer de la véracité des résultats proposés", explique l'étude. Au total, les adeptes de la recherche vocale sont 31% à faire confiance à ce type de recherche pour prendre une décision mais 27% d’entre eux estiment devoir revérifier l’information via une recherche en ligne. Comme quoi, la recherche vocale ne fait pas tout !