La Saint-Valentin 2019, une affaire de marques plus que de Millennials ?

Ecrit par

Jeudi 14 février, impossible d'y échapper, c'était la Saint-Valentin. Et si les marques ont beaucoup misé la-dessus, force est de constater que, de leur côté, les Millennials semblent s'y être beaucoup moins intéressés que les années précédentes. On fait le point grâce à des données signées Kolsquare.

Il était impossible d'y échapper jeudi dernier, la Saint-Valentin était sur tous les fronts, avec de nombreuses marques misant sur la fête des amoureux pour communiquer auprès du grand public. En la matière, la rédaction d'Air of melty vous a notamment présenté les campagnes de Caprice des Dieux qui a lancé un défi aux Millennials en mode détox digitale pour la Saint-Valentin, de Picard qui en a fait de même en lançant une box très spéciale pour en finir avec les "tête-à-tel" tandis que Nivea Men et le PSG proposaient à deux amoureux de venir dormir au Parc des Princes pour une nuit d'amour très particulière. Pourtant, on vous le disait aussi, la Saint-Valentin ne semblait pas engager pleinement la jeune génération, avec plus de 70% d'entre eux expliquant ne pas célébrer ce jour des amoureux. Pour 47% des personnes interrogées par Kartable, la plateforme leader de cours et de révisions en ligne, la raison de ce manque d'intérêt est simple : elles sont célibataires. Mais plus de 20% des filles et 19% des garçons qui sont en couple avouent tout simplement ne pas aimer cette fête du tout. Et bien, sachez-le, ce désamour s'est particulièrement ressenti sur les réseaux sociaux cette année...

La Saint-Valentin 2019, une affaire de marques plus que de Millennials ?
La Saint-Valentin 2019, une affaire de marques plus que de Millennials ?

Kolsquare, plateforme mettant en relation les marques et les influenceurs a analysé les posts comprenant des hashtags liés à la Saint-Valentin du 1er au 13 février 2018 et 2019 afin d'extraire les tendances de communication en amont de ce marronnier médiatique. Verdict, il en ressort que, si les marques s'emparent de plus en plus de la Saint-Valentin, ce n'est pas le cas de l'ensemble des socionautes. Notamment, les influenceurs semblent se désintéresser de la Saint Valentin. En effet, le volume des posts d'influenceurs non-sponsorisés traitant la saint-valentin du 1er au 13 février est passé de 295 474 en 2018 à 168 500 en 2019. En revanche, le nombre de posts sponsorisés a augmenté : 1085 en 2018 contre 1116 en 2018. De quoi prouver que le marketing d'influence continue de progresser. Pourtant, il semblerait que la fête des amoureux ne constitue pas le sujet le plus engageant pour les marques. En effet, les posts liés à la Saint-Valentin ont moins engagé le grand public en 2019 qu'en 2018. En pratique, Kolsquare a comptabilisé 1870 engagements en moyenne en 2019 pour les posts non sponsorisés contre 2127 en 2018. L'amour, ce n'est vraiment plus ce que c'était...

Crédit : Unsplash