Société

La (très) jeune génération, réaliste et optimiste quant à son avenir après la crise

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
La (très) jeune génération, réaliste et optimiste quant à son avenir après la crise

Quel avenir attend la très jeune géénration après la crise sanitaire et économique qui se joue actuellement ? Une nouvelle étude signée Cassandra s'intéresse au sujet en insistant sur le réalisme des 13-17 ans quant à leur future carrière.

Alors que l'on apprenait il y a peu que 65% des Millennials estiment que le Covid-19 a eu un impact positif sur leurs finances, grâce à moins de dépenses réalisées pendant le confinement, c'est à présent une étude menée par Cassandra auprès de 1 000 jeunes âgés de 13 à 17 ans aux Etats-Unis qui met en lumière le fait que la très jeune génération fait preuve d'un optimisme à toute épreuve en cette période compliquée. Actuellement, 45% des jeunes interrogés sont convaincus qu'ils ont besoin d'un diplôme pour réussir dans la vie. Dans ce contexte, 6 jeunes sur 10 prévoient logiquement de ne pas changer leur projet en matière d'éducation. La crise n'a donc pas changé leur manière d'appréhender leur avenir professionnel. Mais, dans le même temps, 24% se disent plutôt enclins à changer de filière ou de plan. En matière de carrière, encore une fois, la jeune génération montre, dans la lignée de ses aînés Millennials qui réfutent l'appellation de "Génération Covid" qu'il n'y a pas que des problèmes actuellement mais aussi bien des solutions en vue. Concrètement, 75% des jeunes interrogés estiment que des nouvelles carrières vont être créées en conséquence à la crise du Covid-19. Ils sont aussi 45% à déclarer que leur projet de carrière n'a pas été affecté par la crise actuelle.

La (très) jeune génération, réaliste et optimiste quant à son avenir après la crise

Mais ils sont dans le même temps 35% à estimer que leur carrière sera effectivement impactée de façon négative par la crise sanitaire et économique. En marge de cela, on note que les moins de 20 ans interrogés par Cassandre ont une idée bien précise de la manière dont ils souhaitent travailler à l'avenir. Il sont deux sur trois à penser que leur génération sera plus tournée vers le statut de freelance que les générations précédentes. Globalement, près d'un jeune sur deux (45%) pense pouvoir surmonter les challenges actuels et réussir à mener la vie qu'il entend. Et ce même si 34% se sont déjà faits à l'idée qu'ils gagneront sûrement moins d'argent durant leur vie à cause de la crise. Concernant l'ensemble de leur vie, 27% des 13-17 ans estiment que la crise du coronavirus les incitent à revoir leurs attentes de succès à la baisse, ce qui signifie que 73% croient encore dur comme fer que la pandémie de 2020 ne sera pas une fatalité les empêchant d'accéder à la réussite et au bonheur. En cela, on le voit bien, la jeune génération a plein de projets pour l'avenir...et elle entend bien se donner les moyens de leur donner vie !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Les jeunes Français, libres de leurs choix ou coincés dans leurs vies ?
À lire aussi
Avenir, crise, amour, quel est l'état d'esprit des Millennials en cet été 2020 ?
À lire aussi
65% des Millennials estiment que le Covid-19 a eu un impact positif sur leurs finances
À lire aussi
Quel budget vacances pour les plus jeunes en cet été 2020 ?
À lire aussi
Le rapport de la Génération Z à l'argent décrypté
À lire aussi
Les Millennials français ont-ils renoncé aux éco-gestes à cause de la crise sanitaire ?
Encore plus de contenus
Marketing il y a 5 jours

6 conseils pour réussir vos campagnes d'influence en 2020

En cette année 2020, le marketing d'influence dispose d'une grande puissance pour toucher la cible des 18-35 ans. Mais encore faut-il savoir comment créer une bonne campagne avec des influenceurs. Hivency et Agorapulse dévoilent quelques conseils bien utiles.

6 conseils pour réussir vos campagnes d'influence en 2020
La (très) jeune génération, réaliste et optimiste quant à son avenir après la crise
Pixel de tracking