Marketing

Le "cause marketing", la clé pour toucher les Millennials ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 1 min
Le "cause marketing", la clé pour toucher les Millennials ?

Depuis des mois, on vous parle de l'importance de miser sur l'engagement pour communiquer efficacement auprès des Millennials. Aujourd'hui, le site Furniture Today montre que le "Cause Marketing" constitue effectivement un atout de taille.

Défendre une cause, la clé pour engager la jeune génération ? La rédaction d'Air of melty vous en parle depuis des mois, la notion d'engagement est une notion extrêmement forte en cette année 2019. Si les Millennials réclament de la transparence, des frissons et de la collaboration aux marques, ils attendent aussi que les enseignes de tous les secteurs s'engagent davantage, que ce soit sur le plan de l'écologie comme sur des problèmes sociétaux. En la matière, ces derniers mois, nombreuses sont les marques qui ont montré l'exemple. En matière d'environnement, récemment, Deliveroo a invité les parisiens à se lancer dans le plogging pour ramasser les déchets dans la ville. Côté engagement sociétal, c'est Durex qui s'est fait remarquer cet été en sensibilisant la jeune génération aux dangers des rapports sexuels non protégés. Et bien, selon le site Furniture Today, les marques ont parfaitement raison de défendre une cause, quelle qu'elle soit, pour se faire remarquer auprès des Millennials.

Le "cause marketing", la clé pour toucher les Millennials ?

"Notre étude montre que 84% des mères Millennials ont acheté un produit ou ont fait un achat chez un retailer en raison d'un engagement", a ainsi déclaré Maria Bailey, dont la firme de marketing BSM Media est spécialisée auprès de cette cible. "Elles apprécient également l'authenticité. Il est donc impératif que les retailers qui s'engagent dans le 'cause marketing' s'alignent sur des organisations qui ont du sens". En somme, si les marques s'engagent, elles doivent le faire réellement et non pas le faire pour séduire les jeunes consommateurs, qui détectent facilement les fausses bonnes intentions. De son côté, James Citron, PDG de Pledgeling, une société de technologie qui aide les entreprises à se connecter aux organisations à but non lucratif, explique avoir constaté "une croissance des revenus allant jusqu'à 30% pour les entreprises qui intègrent l'impact social dans l'ADN de leur entreprise. Faire un don à un organisme à but non lucratif avec chaque produit vendu permet au client de savoir qu’il fait quelque chose de bon pour le monde". Dans ce contexte, il est alors plus enclin à devenir un client fidèle. Alors engagez-vous !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Génération Y et Génération Z, quelles différences en cet été 2019 ?
À lire aussi
78% des 18-24 ans conseillent des marques qui s'engagent à leurs proches
À lire aussi
Shopping en ligne ou magasins physiques, que préfère la Génération Z ?
À lire aussi
Zéro déchet, digital nomad ou famille, quels sont les types d'influenceurs qui engagent le plus les Millennials ?
À lire aussi
Millennials et mode éthique, quelle réalité en 2019 ? (ETUDE)
Encore plus de contenus
Société

Les 18-35 ans, (vraiment) adeptes de l'écotourisme ?

L'année 2020 s'annonce une nouvelle fois riche en voyages pour les membres de la jeune génération. Des voyages qui promettent toutefois de prendre une nouvelle tournure puisqu'un grand nombre de jeunes entend réinventer sa manière de voyager pour respecter davantage l'environnement. Focus sur les nouvelles pratiques des 18-35 ans.

Les 18-35 ans, (vraiment) adeptes de l'écotourisme ?
Marketing

Quel regard portent les 18-34 ans sur la voiture ?

En 2020, quel rapport entretiennent les membres de la jeune génération avec la voiture ? Un nouveau sondage signé ELABE s'intéresse au sujet, en montrant que ce véhicule occupe toujours une place particulière dans le coeur des 18-34 ans.

Quel regard portent les 18-34 ans sur la voiture ?
Le "cause marketing", la clé pour toucher les Millennials ?
Pixel de tracking