Société

Le dating phygital, une tendance qui va marquer la jeune génération pour les mois à venir

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Le dating phygital, une tendance qui va marquer la jeune génération pour les mois à venir

On dit souvent que le printemps est la saison des amours. Mais ce printemps particulier encore marqué par la crise sanitaire complique la donne pour la jeune génération ! À moins que ? En réalité, les célibataires s'adaptent et revoient leur mode de dating, en misant toujours plus sur le digital. Chamboulements en vue !

Depuis quelques semaines, on entend beaucoup parler d'un concept qui viendrait parasiter la vie amoureuse des jeunes en cette période de crise sanitaire : FODA, pour "Fear of Dating Again". En pratique, cette tendance met en lumière le fait que les moins de 30 ans sont de plus en plus nombreux à éviter les dates dans le monde physique. Il y a à la fois la peur d'attraper le virus mais aussi des mois d'isolement qui font que les célibataires se sentent désormais moins à l'aise dans le monde réel et plus à l'aise derrière leurs écrans. D'ailleurs, à ce sujet, de récentes données dévoilées par Tinder ont montré que 40% des membres de la génération Z sur Tinder affirment qu’ils continueront de participer à des dates virtuels, même après la réouverture des lieux physiques. C'est bien la preuve que, de la même manière que le commerce phygital, alliant expérience de shopping dans le monde réel et en ligne, s'est popularisé ces dernières années, le dating phygital devrait s'imposer comme une tendance forte pour les mois à venir ! Et, en la matière, c'est l'application de dating Once qui dispose aujourd'hui de données intéressantes sur le sujet.

Le dating phygital, une tendance qui va marquer la jeune génération pour les mois à venir
Crédit : Pexels @Gustavo Fring

Après un an de confinement, l’application de rencontre Once, instigatrice du Slow-dating, a interrogé plus de 2000 célibataires sur la façon dont ils ont vécu l’année écoulée, leurs nouvelles habitudes et leurs envies à l’approche d’un “possible” retour à la “presque” normale. Verdict, en plein coeur de la pandémie, 40% des jeunes sondés ont estimé que les applis de rencontre s'étaient révélées être la meilleure solution pour faire de nouvelles rencontres. Si les trois périodes de confinement ont été vécues de manière plutôt similaire, on note tout de même qu'un célibataire sur cinq affirme que l’envie de faire des rencontres s’est plus fait ressentir lors de ce dernier confinement que lors des deux précédentes périodes. L’année a également amplifié la peur de la solitude. Mais, surtout, l'année a transformé la manière dont les célibataires séduisent. "Les confinements successifs ont profondément bouleversé le système de la rencontre amoureuse. Ces changements semblent être allés vers moins de « consommation » de relation, moins de zapping. Les confinements ont mis un stop à la consommation excessive, et la consommation amoureuse en fait partie", explique ainsi Fabienne Kraemer, auteur du livre “21 clés pour l’amour”. Et désormais, le digital restera le canal privilégié pour les premiers dates, pour plus d'un célibataire sur deux (54%) : on prend le temps de découvrir l'autre avant de le rencontrer pour de vrai.

Concrètement, pour plus d’un célibataire sur trois (35%), la rencontre virtuelle est ainsi devenue une première étape qui ouvre la voie vers la rencontre dans la vraie vie. "La prise de conscience que l’autre peut être « dangereux » et est potentiellement contaminant, a permis de calmer l’urgence du contact physique. Nous ne nous toucherons plus sans y penser, et cela va changer beaucoup de choses. On a découvert l’aspect facilitateur du virtuel dans la relation aux autres en général, l’avenir sera mixte même au niveau des relations amoureuses", confirme Fabienne Kraemer. Le format même des rencontres virtuelles est également voué à évoluer - avec près d’un célibataire sur trois qui aimerait ainsi plus d’opportunités sur les applications pour faire de nouvelles rencontres, avec par exemple de nouvelles fonctionnalités, des jeux ou questions pour briser la glace et apprendre à se connaître à distance. Le dating promet donc encore de bien changer au cours des mois et des années à venir !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Les jeunes Français et leur lit, une grande histoire d'amour...pas toujours simple (ETUDE)
À lire aussi
Citeo, “Pour les jeunes, c’est normal d’intégrer des actions éco-responsables dans leur quotidien” (EXCLU)
À lire aussi
FODA, le nouveau concept qui vient parasiter la vie amoureuse des jeunes
À lire aussi
Moka, "Les jeunes Français sont prêts à investir pour faire fructifier leur argent et lui donner du sens" (EXCLU)
À lire aussi
Quel dating pour la jeune génération cet été ?
À lire aussi
Les Millennials et la voiture, une histoire d'amour qui se poursuit en 2021
Encore plus de contenus
TikTok il y a 3 jours

TikTok : Les 7 profils de jeunes utilisateurs des réseaux sociaux décryptés

Pour mieux comprendre ce que recherche réellement la jeune génération sur les réseaux sociaux et pour permettre aux marques de toujours mieux toucher leur cible, l'appli phénomène TikTok vient de dévoiler une étude qui met en lumière 7 profils de socionautes. Des profils qui mettent en lumière des états d'esprit parfois très différents !

TikTok : Les 7 profils de jeunes utilisateurs des réseaux sociaux décryptés
Le dating phygital, une tendance qui va marquer la jeune génération pour les mois à venir
Pixel de tracking