Le Groupe BPCE et Oberthur Technologies dynamisent et révolutionnent la carte bancaire, les e-shoppers dans le viseur !

Dynamisme au rendez-vous !
Ecrit par

Un cryptogramme dynamique sur votre carte bancaire, ça vous parle ? C'est la révolution qu'entendent en tout cas proposer prochainement le Groupe BPCE et Oberthur Technologies, en vue de sécuriser toujours plus les transactions effectuées en ligne et de rassurer tous les shoppers sur Internet, dont de nombreux jeunes. Les détails, c'est par ici.

Entre les jeunes et le secteur bancaire, on ne peut pas dire que ce soit l'amour fou. Si les moins de 30 ans se révèlent toujours plus exigeants à l'égard des marques en général, cela se vérifie également auprès des banques. Ces derniers mois, nous vous avons largement parlé des applications de paiement via le mobile qui se multiplient sur le marché français. En début d'année, par exemple, le fondateur de l'application LYDIA nous expliquait que, même en 2015, "les échanges d'argent pour les jeunes sont compliqués et doivent être simplifiés". Bien consciente de cet enjeu, en octobre dernier, la BPCE lançait officiellement un service de paiement par tweet, avant de dévoiler Howizi, une appli bancaire mobile dédiée aux jeunes, quelques mois plus tard. Aujourd'hui, le groupe BPCE revient sur le devant de la scène en donnant un coup de jeune à la carte bancaire...en vue d séduire et rassurer toujours plus les jeunes en matière de paiement ! Les détails, c'est par ici !

Comme l'a annoncé ce matin le Groupe BPCE lors d'une conférence de presse, "Banque Populaire et Caisse d’Epargne, associées à Natixis Payment Solutions et Oberthur Technologies (OT), l’un des leaders mondiaux de solutions de sécurité numérique, annoncent l’expérimentation de la première carte de paiement intégrant un cryptogramme dynamique, Motion CodeTM. Grâce à cette première mondiale, le code de sécurité à trois chiffres imprimé au dos de la carte bancaire est remplacé par un "mini" écran affichant un code, automatiquement modifié périodiquement". Concrètement, cette technologie innovante devrait permettre de mieux sécuriser les transactions en ligne, très sollicités par la jeune génération, largement adepte du e-commerce et du m-commerce, sans aucun changement pour le titulaire de la carte et pour le commerçant. 1 000 clients auront l'occasion de tester cette technologie dès septembre 2015. A la rédac, on pense en tout cas sérieusement qu'une révolution du paiement est en marche ces derniers mois, et cela ne fait que se confirmer aujourd'hui ! A l'heure où 60% des fraudes sur carte bancaire concernent la vente à distance, dont 80% concernent le cryptogramme, le cryptogramme dynamique s'annonce comme une solution justement très dynamique, sans aucunement alourdir l'expérience client, jugée capitale, et particulièrement auprès de la jeune génération.

Crédit : PBCE, BPCE