Société

Le köpskam, la nouvelle tendance qui émerge auprès des Millennials

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Le köpskam, la nouvelle tendance qui émerge auprès des Millennials

La relève du flygskam est là. L'industrie de la mode sera-t-elle marquée par la tendance "Köpskam" au cours des prochains mois. Sans aucun doute ! Mais encore faut-il savoir ce que cache ce terme qui promet de caractériser le quotidien de la jeune génération dans un avenir proche.

Comprendre la jeune génération, ça passe par comprendre certaines expressions qui la concernent. Ces dernières semaines, la rédaction d'Air of melty vous a par exemple permis de savoir ce qu'est la Génération Ditouzu, à savoir les jeunes qui ont toujours (ou presque) le regard baissé vers leur mobile. Aussi, il y a peu, nous vous présentions quelques expression à connaître concernant les Millennials. Parmi elles, on découvrait le flygskam, alias la honte de prendre l'avion et de contribuer ainsi à l'émission de CO2 fragilisant l'état de la planète. Aujourd'hui, un autre type de honte se fait remarquer au sein de la société : le kopskam, c'est la honte de faire du shopping. Mais encore ? Il s'agit de nouveau d'un terme venu de Suède (köp = acheter, skam = la honte) qui pourrait bien marquer l'année 2020. Mais en quoi concerne-t-il particulièrement la jeune génération ?

Des Millennials qui changent leur rapport à la mode !

C'est un fait, à l'heure actuelle, les 18-35 ans accordent une grande importance à leur apparence, en prenant notamment grand soin de leur look et de leurs tenues vestimentaires. Une récente étude signée YouGov portant sur la mode éthique a notamment révélé que 50% des 18-24 ans achètent des vêtements régulièrement, tout au long de l'année contre 43% pour l'ensemble des Français. Des vêtements qu'ils shoppent généralement chez Zara, Kiabi ou encore H&M, leurs enseignes mode préférées selon une enquête menée par Joko et basée sur les dépenses de cette cible. En étant adeptes de la Fast-Fashion, les jeunes ont tendance à surconsommer. Et c'est justement ce phénomène que dénonce le köpskam, en ciblant particulièrement l'industrie de la mode. Comme le rappelle le site L'ADN, "à l’échelle mondiale, la mode c’est 20% des rejets d’eaux usées et 10% des émissions de CO2. Et d’après les prévisions de la Fondation Ellen MacArthur, cela risque d’empirer. En 2050, on prévoit que le secteur représentera 26% des émissions de gaz à effet de serre". Pour le moment, l'expression Köpskam est encore très peu répandue, comme en atteste le fait que très peu de publications mentionnent cet hashtag sur les réseaux sociaux. À l'inverse, le hashtag #Shopping compte plus de 113 millions de mentions sur Instagram. Mais une réelle tendance est en marche, avec notamment des jeunes qui se tournent de plus en plus vers des services permettant de donner une seconde vie aux vêtements. Les applis comme Vinted séduisent les plus jeunes, en proposant des articles de seconde main. D'ailleurs, d'après l'Institut Français de la la Mode, près de 2 Français sur 5 ont acheté des vêtements d'occasion en 2019, et les 18-35 ans font partie des plus engagés en la matière. Pas de doute, le changement est en marche !

Inscrivez-vous à la newsletter !
Encore plus de contenus
TikTok

TikTok lance son tout premier smartphone

TikTok, une référence toujours plus incontournable pour la jeune génération ? C'est ce que l'on peut penser à la vue de la dernière annonce en date de l'application chinoise : la firme, en collaboration avec Smartisan, lance son tout premier smartphone. De quoi faire de TikTok bien plus qu'une simple appli.

TikTok lance son tout premier smartphone
Le köpskam, la nouvelle tendance qui émerge auprès des Millennials
Pixel de tracking