Le mobile, "forme sociale et massive de communication" pour les 13-24 ans, la tendance toujours plus confirmée

Tout passe de plus en plus par le mobile !
Ecrit par

Près de 8 jeunes sur 10 ne pourraient renoncer à leur mobile aujourd’hui. Pas étonnant, puisqu’une étude du CSA vient de révéler que le téléphone portable arrive en tête chez les jeunes en qualité de support de leurs pratiques médias ou multimédias, avec un quart de leur consommation totale ! C’est bien simple, pour le CSA, le mobile est devenu un média de masse, incontournable.

En début de semaine, Air of melty vous a révélé les résultats d’une étude qui rapportait que les 13-24 ans préfèrent clairement le mobile à la télévision ces dernières années. Nous vous l’avions en effet déjà dit, les jeunes peuvent consulter leur smartphone près de 50 fois par jour. C’est donc sans grande surprise que, à l’heure où 92% des 15-25 ans disposent de leur propre mobile et à l’heure où des psychiatres et psychologues commencent à s’inquiéter de l’addiction numérique provoquée par ce device chez les jeunes, Médiamétrie et le CSA révèlent aujourd’hui que le portable arrive en tête chez les jeunes en qualité de support de leurs pratiques médias ou multimédias, avec 26% de la consommation totale contre 12% en 2008. Perdant de ce duel, la télévision voit son taux de pratiques médias réduit à 20% alors qu’il avoisinait les 30% il y a six ans.

Depuis la rédaction de notre article, mardi, l’enquête a officiellement été dévoilée et elle a permis de mettre en avant de nouvelles données indisponibles en début de semaine. Ainsi, pour la Commission de réflexion sur l’évolution des programmes du CSA qui a présidé cette étude, le mobile est aujourd’hui considéré comme "une nouvelle forme sociale de communication, certes massive, mais produite, reçue et ressentie individuellement, un média de masse individuel (…) le 7ème media de masse derrière internet et les médias traditionnels". Notamment, l’étude met en avant le fait que l’usage du mobile devient plus fréquent dès 7h du matin où il franchit le cap des 10% des pratiques médias et multimédias. Il se maintient ensuite au-dessus de ce seuil jusqu’à 23h, avec des pics pouvant aller jusqu’à 25 et 30% à 12h, 18h30 et 21h30. Ces indications ne sont pas négligeables pour les marques, qui peuvent ici savoir à quel moment il est opportun cibler sa communication sur le mobile.

Si le mobile est utilisé de façon intensive tout au long de la journée, il n’en est (logiquement) pas de même pour la radio et la télévision. La radio est principalement écoutée essentiellement le matin, tandis que la télévision est plutôt privilégiée le soir, à l’heure des prime-time. De son côté, Internet est consulté de manière progressive dès 14h et ce jusqu’à 22h30 environ. Enfin, le rapport relève également le poids de la musique et des jeux vidéo dans l’usage médias et multimédias quotidien des 13-24 ans et qui "reste spécifique à cette tranche d’âge". Un phénomène qui ne nous surprend pas puisque nous vous avons déjà dit que les 15-24 ans sont les plus gros consommateurs de musique, de films et de jeux vidéo en France. Une consommation qui passe notamment de plus en plus par Internet et le mobile. Comme quoi, tout est toujours lié !

Crédit : X, etudiant.lefigaro.fr