Le Momo Challenge, le nouveau défi qui inquiète en cette rentrée 2018

Ecrit par

À chaque saison son défi qui fait rage sur la toile. En cette période de rentrée, c'est le Momo Challenge qui fait parler de lui, en prenant la forme d'une légende urbaine lugubre qui fait beaucoup parler les jeunes...et qui semble les inquiéter.s

Le challenge de la rentrée est là ! Vous le savez, régulièrement, la rédaction d'Air of melty vous présente les défis qui animent la toile et font réagir la jeune génération. Et, ces derniers mois, il y a eu de quoi faire en la matière ! Ainsi après vous avoir parlé du "Griezmaces Challenge", alias une opération de communication bien pensée lancée par Gillette pour engager les Millennials, nous avons eu affaire il y a quelques semaines au In My Feelings Challenge, un défi qui cartonnait et qui inquiétait pendant l'été 2018. Aujourd'hui, alors que l'automne est en vue, un nouveau genre de défi se fait remarquer en ce mois de septembre 2018, en inquiétant une nouvelle fois les institutions : le Momo Challenge, slelon le ministre de l'Intérieur, serait aujourd'hui une pratique qui "réalise une pression psychologique sur les plus jeunes et les met en danger en les obligeant à réaliser des défis de plus en plus dangereux". Mais encore ?

Le Momo Challenge, le nouveau défi qui inquiète en cette rentrée 2018
Le Momo Challenge, le nouveau défi qui inquiète en cette rentrée 2018

Comme l'explique le site L'Obs, qui présente le défi, Momo est un personnage associé à un curieux challenge sur WhatsApp principalement. "Des cheveux fillasses, un regard exorbité et un sourire large comme un bec. Une créature hallucinée, semblant tout droit sortie d'un film d'horreur, circule depuis des semaines sur les réseaux sociaux". En pratique, ce sont des internautes se cachant derrière cet avatar qui propageraient le Momo Challenge en mettant au défi les plus jeunes à commettre des actes parfois dangereux. "Le jeu, devenu macabre, serait à l'origine du suicide d'une jeune fille de 12 ans en Argentine, passée à l'acte après avoir reçu des menaces de ce mystérieux Momo. Puis, début août, un jeune argentin de 13 ans a été retrouvé pendu dans sa chambre à Santa Cruz. Il aurait également subi les provocations de cette même "personne". Depuis, la plaisanterie ne fait plus rire personne. Momo a été signalé au Mexique, aux Etats-Unis, en France et en Allemagne, souligne la BBC". Ce qui fait la puissance de ce Momo, c'est qu'il s'apparente presque à une légende urbaine, en s'invitant dans de nombreuses conversations des jeunes. En parler, très bien, mais prendre part à ce jeu lugubre, certainement pas !