Le Mondial 2018, une compétition qui passe à fond par le mobile pour les Millennials

Ecrit par

La Coupe du Monde 2018, c'est parti ! Jusqu'au 15 juillet prochain, la planète entière vit au rythme des matchs du Mondial de football organisé en Russie. Mais, pour les jeunes, ça se traduit comment concrètement ? Par une activité toujours plus forte sur le mobile selon Nielsen !

Impossible d'y échapper, depuis jeudi dernier, la planète entière vibre au rythme du Mondial 2018 ! Et quand on vous parle de la planète entière, cela inclue logiquement la jeune génération, qui avait déjà affiché son engagement auprès de ce genre de compétition il y a quatre ans (et ce même si c'est la Saint-Valentin qui a plus engagé les influenceurs que le foot en février dernier). Alors que l'on apprenait la semaine passée que la Coupe du Monde 2018 passerait en grande partie par la télévision, en direct comme en différé, il est aujourd'hui grand temps de savoir comment les moins de 30 ans ont l'intention de suivre la compétition en cours. Verdict ? Encore une fois, tout (ou presque) devrait passer par un support mobile ! Génération "Jamais sans mon mobile" toujours plus confirmée ! Mais concrètement, ça va donner quoi ?

Le Mondial 2018, une compétition qui passe à fond par le mobile pour les Millennials
Le Mondial 2018, une compétition qui passe à fond par le mobile pour les Millennials

Selon une étude menée par Nielsen, fournisseur officiel de la Coupe du Monde de Football FIFA 2018 en Russie, pas moins d'un quart des 11-20 ans (25%) prévoit de regarder la Coupe du Monde 2018 sur un support mobile, qu'il s'agisse d'un smartphone ou d'une tablette. Le taux atteint également 19% chez les 21-34 ans. À titre de comparaison, toujours selon cette étude, seuls 15% des 35-49 ans et 8% des 50-64 ans suivront les matchs depuis ce genre de support. Au-delà de ça, l'étude dévoilée cette semaine révèle que les plus jeunes constituent la catégorie d'âge la plus engagée en matière de football. Ainsi, aux Etats-Unis, 55% des 16-24 ans et 50% des 25-34 ans se disent intéressés ou très intéressés par le ballon rond, contre 32% de l'ensemble de la population. Au Mexique, 79% des 25-34 ans sont passionnés de football, contre 73% de l'ensemble de la population. En Chine, le taux atteint 42% chez les 16-24 ans, contre 32% pour l'ensemble de la population sondée. Et cette information est particulièrement intéressante quand on sait que les passionnés de football sont également plus passionnés de divertissements divers que le reste de la population. Ainsi, 51% des fans de football aiment aussi les jeux vidéo (contre 38% de l'ensemble de la population), 34% sont adeptes de l'esport (vs 21%), 43% des jeux en ligne (vs 29%) et 34% des jeux en réalité augmentée (vs 22%). Alors, game on, dans tous les sens du terme !

Crédit : x