Société

Le paperclipping, ce nouveau comportement amoureux qui perturbe la jeune génération

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Le paperclipping, ce nouveau comportement amoureux qui perturbe la jeune génération

Les histoires d'amour de la jeune génération ne sont pas toujours simples à suivre. Et la nouvelle tendance en vogue en matière de relation amoureuse, le paperclipping, ne risque pas de changer la donne. Bien au contraire !

La rédaction d'Air of melty vous en avait parlé, après des mois de confinement et de restrictions en tout genre à cause de la pandémie de Covid-19, la jeune génération prévoyait de vivre un été libéré et insouciant, plein de rencontres en tout genre. Les Millennials étaient notamment ceux qui devaient profiter le plus de la tendance du Revenge Dating, à savoir le fait d'enchaîner les rendez-vous amoureux. Malheureusement, dans les faits, les choses ne se sont pas forcément passées comme prévu. À en croire des données dévoilées par l'appli dating Happn, l'été 2021 a été plutôt chaotique pour les jeunes célibataires. Et cela ne promet pas de s'améliorer en cette période automnale et hivernale désormais bien installée. Si les Millennials et les Z en recherche d'amour peinent à trouver ce qu'ils recherchent, c'est en partie à cause de la crise sanitaire, qui limite encore et toujours les rencontres. Mais la pandémie n'est pas le seul responsable. Un nouveau comportement amoureux fait de plus en plus parler de lui depuis quelques mois : le paperclipping, alias la relève du ghosting ! Qu'on se le dise, pour mettre fin à une histoire amoureuse, les jeunes ne font pas forcément preuve de beaucoup de courage...

Le paperclipping, ce nouveau comportement amoureux qui perturbe la jeune génération
Crédit : Karl Tapales, Getty Images

Comme l'expliquait le site Marie-France, qui présentait le concept il y a quelques semaines, "le paperclipping est un comportement amoureux qui ressemble énormément au ghosting : dans les deux cas de figure, l’absence numérique (plus de messages, plus d’appels téléphoniques) s’accompagne d’une absence physique. Le contact est rompu aussi bien virtuellement que physiquement". Mais la différence avec le ghosting, c'est que dans le cas du paperclipping, cette absence soudaine n'est en général pas définitive. En effet, il est possible de voir son crush réapparaitre de temps en temps dans ses messages ou dans la vie réelle, comme une manière pour ce dernier de garder un partenaire potentiel sous le coude. Pas sûr que ce soit mieux que le ghosting en réalité, donc ! Car, avec ce genre de comportement, il est encore plus difficile de faire le deuil de l'histoire et de passer réellement à autre chose. Et si vous vous demandez d'où vient le terme "paperclipping", c'est simple, il fait allusion à l'ancien assistant virtuel qui nous aidait (ou non) sur Microsoft Office il y a quelques années : la spécialité de "Clippy" était d'apparaître sur notre écran qu'on le veuille ou non, en nous donnant des infos plus ou moins utiles. Et alors que les rencontres sont souvent moins nombreuses pendant la période hivernale, tout laisse à penser que ce phénomène devrait exploser : garder un potentiel partenaire sous le coude pour se réchauffer de temps en temps, en voilà une idée qui devrait parler à certains...

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
La jeune génération, une génération ultra stressée en permanence ?
À lire aussi
Quels voyages en 2022 pour la jeune génération ?
À lire aussi
Quelles envies pour 2022 pour la jeune génération ?
À lire aussi
La jeune génération, réellement adepte de la seconde main ou non ?
À lire aussi
Argent liquide, fumer, téléphoner, qu'est-ce qui sonne "vieux" pour la jeune génération ?
À lire aussi
L'infidélité féminine, un tabou qui n'existe plus au sein de la jeune génération ?
Encore plus de contenus
Mobile il y a 3 jours

Mobile : Tagether, l'appli qui rembourse les achats grâce à des photos

Tagether, la nouvelle appli idéale pour les jeunes en recherche de bons plans ? En ce début d'année, le service se fait remarquer grâce à son concept qui a tout pour plaire à la jeune génération bercée par les influenceurs : il propose à chacun de devenir une sorte de micro-influenceur...

Mobile : Tagether, l'appli qui rembourse les achats grâce à des photos
Le paperclipping, ce nouveau comportement amoureux qui perturbe la jeune génération
Pixel de tracking