Société

Le sport connecté fait courir la génération Y, les marques doivent s’adapter au plus vite

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Le sport connecté s'invite partout.

Phénomène en vue ! Air of melty vous l’a expliqué à plusieurs reprises, la génération Y veut mener une vie plus saine que ses aînés. Une vie plus saine qui passe par une activité physique intensive…et connectée. Même pour faire du sport, les jeunes ne peuvent plus lâcher les réseaux sociaux, et les marques ont tout intérêt à profiter du filon !

Il y a quelques semaines, Air of melty vous a parlé d’une tendance qui envahit peu à peu le quotidien des jeunes, à savoir la ritualisation du bien-être. Qu’est-ce que ce nom barbare ? Tout simplement, cela signifie que les jeunes cherchent le bien-être au quotidien, selon la banque d’investissement internationale Goldman Sach, qui a publié un rapport à ce sujet. Pour la génération Y, le bien-être passe notamment par une forte pratique du sport et, particulièrement, du sport connecté. Aujourd’hui, Jeff Fromm, co-auteur d’un ouvrage sur le marketing à destination de la génération Y et rédacteur en chef du site Millennial Marketing, prolonge la tendance associant le sport aux jeunes, en affirmant dans une chronique que cette génération participe à la redéfinition de l’industrie du fitness personnalisé, s’écartant des traditionnels clubs de gym et pratiques collectives.

Entre vêtements connectés et applications dédiées, les jeunes ont toutes les clés en main pour partager leurs exploits sportifs.
Crédit : X

Selon lui, le sport connecté contribue à "connecter les jeunes à travers une nouvelle forme de communication qui n’avait jusque-là jamais été utilisée dans l’industrie du fitness". Cette tendance s’intègre parfaitement, selon lui, aux particularités de cette génération, à la fois toujours active et pressée, mais aussi fidèle aux marques capables de suivre leur rythme et de s’adapter à leur mode de vie multi-tâches. Or, avec les objets connectés, qui permettent aux jeunes de s’entraîner seuls mais de comparer leurs résultats avec leurs pairs, grâce aux réseaux sociaux, les marques répondent parfaitement aux attentes des jeunes. Elles leur permettent ainsi de faire partie d’un environnement communautaire, tout en pratiquant le sport en solitaire. Cela dit, dans le même temps, les jeunes n’en oublient pas la pratique collective : ainsi, la participation des moins de 30 ans à des groupes de fitness serait en hausse, puisque les jeunes privilégieraient la pratique d’un sport collectif plutôt que compétitif. Pourtant, une autre étude montrait récemment que la génération Y a tendance à être narcissique et compétitive…

1, 2, 3, partez !
Crédit : X

Quoi qu’il en soit,qu’elle soit collective ou solitaire, la pratique du sport par les jeunes se caractérise par un aspect multitâches : nombreux sont ceux qui écoutent de la musique, regardent une vidéo ou consultent Twitter tout en faisant de l’exercice. Ces comportements révèlent que le jeune est si attaché à la technologie qu’il ne peut s’en séparer, même dans sa pratique sportive. Certaines marques, comme Nike, l’ont bien compris et s’adaptent à ce besoin technologique en créant des applications et des outils de sports faits pour combler ces hyperactifs. Jeff Fromm conclue en affirmant que "l’incorporation des médias sociaux dans l’activité physique représente le futur de l’industrie du fitness personnalisé, et les jeunes sont sur la ligne de départ pour mener cette nouvelle tendance".

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Génération Y : le hasard et la surprise au cœur de leur consommation, la tendance analysée
À lire aussi
Génération Y et restaurants : Un bon brunch plutôt qu’un bon rencard, la tendance décryptée !
À lire aussi
Logement : 32% des 18-25 ans renoncent à vivre dans leur propre logement afin de ne pas se priver dans d’autres domaines
À lire aussi
Télévision : Les 13-24 ans lui préfèrent le mobile, la tendance clairement confirmée
À lire aussi
La cigarette électronique "ringardise" le tabac chez les jeunes, de moins en moins fumeurs traditionnels
À lire aussi
Le spornosexuel, véritable tendance jeune ou coup de buzz dans le vent ?
Encore plus de contenus
Marketing il y a 3 jours

Prisma Media x Storymind, “55% des 18-34 ans se sentent plutôt différents des gens de leur génération” (EXCLU)

Comprendre la jeune génération en cette fin d’année 2020, qu’est-ce que ça veut réellement dire ? Marine Grémy, Directrice Marketing Insight PMS Femmes-International et Jean-Emmanuel Cortade de la Saussay, Fondateur de Storymind, nous présentent les résultats d’une étude menée auprès des 18-35 ans avant et après le premier confinement pour mieux cerner leur état d’esprit du moment, leurs priorités et leurs envies.

Prisma Media x Storymind, “55% des 18-34 ans se sentent plutôt différents des gens de leur génération” (EXCLU)
Le sport connecté fait courir la génération Y, les marques doivent s’adapter au plus vite
Pixel de tracking