Société

Le voyage éco-responsable, une réelle priorité pour les jeunes en 2020

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Le voyage éco-responsable, une réelle priorité pour les jeunes en 2020

Pour les jeunes, le voyage est un sujet capital. Un sujet capital qui prend doucement mais sûrement une nouvelle dimension, en s'inscrivant de plus en plus dans une démarche éco-responsable. C'est ce qu'illustre bien la nouvelle étude signée Jam et Allianz Travel.

En 2020, les jeunes seront encore nombreux à prendre le large pour découvrir de nouvelles villes et de nouveaux pays. La rédaction d'Air of melty vous en a déjà parlé, pour les moins de 35 ans, le voyage est une passion pour les membres de la génération Y comme pour les membres de la génération Z. Pour de nombreux jeunes, c'est même une priorité. En cela, il n'est pas surprenant de voir que, selon une étude signée TripAdvisor, 6 jeunes sur 10 voyagent au moins 3 fois par an. Mais, depuis quelques mois, ces derniers se retrouvent face à un conflit : cette génération veut découvrir le monde mais elle veut aussi protéger l'environnement en changeant ses habitudes de consommation. Or, qui dit voyage dit génération avions, dépenses en tout genre et activités pas forcément éco-responsables. Et si, en 2020, les moins de 30 ans changeaient leur manière de voyager ? Une étude signée Jam et Allianz Travel montrent que les jeunes se tournent de plus en plus vers le voyage éco-responsable. Selon cette étude, menée entre le 8 et le 22 novembre 2019 auprès d’un échantillon de 1 000 jeunes voyageurs français, représentatif de la population de 18-25 en France selon les quotas de l’INSEE 2019 sur les critères de l’âge, 75% des 18-25 ans sont préoccupés par l'impact du tourisme sur l’environnement et 86% de ceux qui voyagent sont engagés pour la protection de la planète. 31% des jeunes se disent sensibilisés aux questions environnemantales par l'actualité contre 20% par les réseaux sociaux et 17% par les voyages.

Quels voyages en 2020 pourles jeunes ?
Crédit : Unsplash / Slava Bowman

Dans le détail, on note que, en 2019, les jeunes de 18-25 ans sont 90% à avoir voyagé en dehors des frontières métropolitaines (43% voyagent fréquemment et 47% occasionnellement), ce qui illustre bien le fait que les membres de la Génération Z sont curieux de découvrir le monde qui les entoure. Dans le même temps, 73% de ces jeunes déclarent faire des petits gestes au quotidien pour protéger l'environnement. Ils sont aussi 13% à être engagés "à fond" sur cette problématique. Dans ce contexte, 34% des jeunes disent que leurs voyages les incitent à changer et à être plus responsables une fois rentrés chez eux. "Nous observons avec beaucoup d’attention cette génération soucieuse de son environnement et prête à revoir sa façon de voyager pour limiter son empreinte écologique. 42% des jeunes qui voyagent fréquemment modifient leurs habitudes vis-à-vis de l’environnement à leur retour. Le voyage permet une réelle prise de conscience et un passage à l’action", déclare Aurélie El Saïr, Responsable Direct & Digital chez Allianz Partners France. Dans les faits, plus d'un jeune sur quatre affirme ainsi avoir déjà changé sa manière de voyager pour minimiser son empreinte écologique et 18% aimeraient le faire.

Pour 9 jeunes sur 10 cela doit passer par un changement de comportement sur place, en faisant plus attention à ses déchets (19%), en évitant les activités où les animaux sont exploités (16%), en consommant des produits 100% locaux (14%), en choisissant un logement écologique (2%) et, surtout, en se déplaçant avec des moyens de transport moins polluants (39%). En cela, la puissance de la tendance du flygskam, alias la honte de prendre l'avion, est bien confirmée. Pour contribuer à la protection de l'environnement, plus d'un quart des 18-25 ans (26%) se disent prêts à payer plus cher pour un acteur du tourisme et des transport qui s'engagent pour la planète. Un chiffre qui reste stable selon qu’il s’agisse des étudiants (25%) et des jeunes actifs (27%) interrogés. Pour Aurélie El Saïr, c'est clair, "il est donc aujourd’hui indispensable pour les acteurs de l’industrie du tourisme et des transports de tenir compte des nouvelles attentes de cette génération de globe-trotteurs en proposant des offres adaptées".

L'infographie complète !
Crédit : jam ,allianz travel
Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Alcool au volant : Quelle attitude en vue pour les Jeunes Français pendant les fêtes de fin d'année ?
À lire aussi
Quel regard les 15-24 ans portent-ils sur les soldes en 2020 ?
À lire aussi
Quel est le vrai rapport des Millennials à l'écologie ?
À lire aussi
Quelles bonnes résolutions pour les Millennials en 2020 ?
Encore plus de contenus
Société

Les 18-35 ans, (vraiment) adeptes de l'écotourisme ?

L'année 2020 s'annonce une nouvelle fois riche en voyages pour les membres de la jeune génération. Des voyages qui promettent toutefois de prendre une nouvelle tournure puisqu'un grand nombre de jeunes entend réinventer sa manière de voyager pour respecter davantage l'environnement. Focus sur les nouvelles pratiques des 18-35 ans.

Les 18-35 ans, (vraiment) adeptes de l'écotourisme ?
Marketing

Quel regard portent les 18-34 ans sur la voiture ?

En 2020, quel rapport entretiennent les membres de la jeune génération avec la voiture ? Un nouveau sondage signé ELABE s'intéresse au sujet, en montrant que ce véhicule occupe toujours une place particulière dans le coeur des 18-34 ans.

Quel regard portent les 18-34 ans sur la voiture ?
Le voyage éco-responsable, une réelle priorité pour les jeunes en 2020
Pixel de tracking