Les 15-24 ans et le cinéma, quelle réalité en 2019 ?

Ecrit par

On vous le répète au quotidien, la jeune génération passe une grande partie de son temps libre à visionner des vidéos en ligne. Mais, en dehors de ces vidéos, les moins de 35 ans se rendent-ils toujours au cinéma, qui constitue l'un de ses passe-temps favoris ? Réponse avec une nouvelle étude signée CNC.

Année après année, le constat reste le même : la jeune génération aime passer son temps libre dans les salles obscures. L'an dernier, une étude menée par le CNC montrait que les 20-35 ans sont particulièrement fans de cinéma. En 2017, les 15-24 ans représentaient 15,2% des spectateurs de cinéma en France contre 14,7% l'année précédente. Par ailleurs, les élèves et étudiants représentaient 27,5% du total des spectateurs de cinéma en France. Dans le même temps, les 25-34 ans enregistraient également une hausse au sein du public du cinéma (+293 846 individus) alors qu'ils diminuaient dans le même temps dans la population française (-116 133 individus). Plus récemment, c'est une étude signée YouGov qui montrait que le cinéma est un loisir incontournable pour les 18-35 ans, en indiquant notamment que plus de 7 jeunes sur 10 se sont rendus au cinéma depuis le début de l'année 2019, notamment pour aller voir des films comme Avengers : Endgame, Qu'est-ce qu'on a fait au bon dieu iu encore Captain Marvel et Le Roi Lion. Aujourd'hui, c'est une nouvelle étude du CNC qui nous en dit plus sur les habitudes de la jeune génération au cinéma.

Les 15-24 ans et le cinéma, quelle réalité en 2019 ?
Les 15-24 ans et le cinéma, quelle réalité en 2019 ?

L'occasion d'apprendre que les moins de 25 ans constituent encore une fois en 2019 la tranche d’âge la plus consommatrice de cinéma. Toutefois, on notera que le cinéma a touché légèrement moins de jeunes en 2018 qu’en 2017 : 79,7% des moins de 25 ans, contre 82,8% l’année précédente. L'étude du CNC révèle que les moins de 25 ans qui vont au cinéma s’y rendent désormais moins régulièrement, qu'il s'agisse des 15-19 ans (3,7 entrées, contre 6,1 entrées en 2017) comme des 20-24 ans (5,6 entrées par an, contre 6,2 entrées en 2017). Il y a quelques semaines, l'étude de YouGov avait mis en lumière le fait que les jeunes qui se rendent moins souvent au cinéma le justifient par un prix trop élevé de la place de cinéma, devant un manque de temps et le fait qu'ils préfèrent regarder des films sur des plateformes de streaming. Pour les jeunes comme pour l'ensemble du grand public, la bande-annonce vue au cinéma demeure le meilleur moyen pour découvrir un film, en étant cité par 84,1% des sondés. Alors, on se fait une toile ?