Culture

Les 15-35 ans, plus amateurs de lecture depuis le confinement ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Les 15-35 ans, plus amateurs de lecture depuis le confinement ?

Alors qu'un reconfinement est de plus en plus envisagé par le gouvernement pour lutter contre la propagation de la Covid-19, une nouvelle étude signée Youboox fait le point sur ce que les Millennials français pourraient bien faire en cas de séjour prolongé à la maison : lire, et pas de n'importe quelle manière.

En cette fin d'année 2020, le reconfinement est sur toutes les lèvres. Alors que des mesures de couvre-feu, qui inspirent la jeune génération sur TikTok, ont été annoncées il y a quelques semaines pour limiter la propagation de la Covid-19, le gouvernement réfléchit désormais à mettre en place des restrictions encore plus fortes, dont un potentiel reconfinement. Or, on le sait, la période de confinement a changé beaucoup de choses dans la manière dont les jeunes vivent leurs moments de loisirs. Pendant cette période si particulière, les 18-35 ans ont beaucoup misé sur les vidéos en ligne. Ils ont aussi fait évoluer la manière dont ils consultent leur mobile. Et, à en croire une nouvelle étude signée Youboox, application française de la lecture en streaming, le confinement a aussi été l'occasion pour certains jeunes de se réconcilier avec la lecture. En tout cas, ils ont été plus nombreux que jamais à consulter des livres sur l'application.

Les 15-35 ans, plus amateurs de lecture depuis le confinement ?
Crédit : silviarita, pixabay

En pratique, selon l'étude menée par Youboox, durant le confinement, plus d'un jeune sur deux n'a pas pu s'adonner librement à la lecture. Que ce soit au niveau scolaire ou d'un point de vue plus personnel, seulement 56% des 18-35 ans ont pu lire sans difficulté selon leurs envies. À noter que plus de 69% de ces jeunes ont consulté des ouvrages numériques pendant cette période. Entre les jeunes et la lecture, ce n'est donc toujours pas une histoire très simple, mais on notera tout de même que la part des jeunes qui ne lisait pas de livre avant le confinement a diminué et est ainsi passée de 61% à 49%. La grande majorité des lecteurs numériques, soit 38%, lit désormais entre un et deux livres par mois, soit 5 points de plus qu'avant la pandémie. Les passionnés progressent également de 3% à 8% pour les lecteurs de 3 à 4 livres par mois, de 2% à 4% de 5 à 6 livres, et on constate un maintien de 1% des lecteurs pour plus de 7 ouvrages. Et, globalement, près de 6 jeunes sur 10 déclarent qu'ils lisent plus depuis qu'ils ont essayé la lecture numérique. Par ailleurs, 52% des moins de 24 ans estiment que la lecture numérique correspond davantage à leurs besoins. Et s'il devait y avoir un reconfinement, plus de 7 Millennials français sur 10 avouent qu'ils se tourneraient encore davantage vers la lecture numérique. De quoi bien montrer que, entre les jeunes et la lecture, ça peut matcher !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Musique, vidéos, sport, quels sont réellement les centres d'intérêt principaux de la Génération Z en 2020 ?
À lire aussi
No Problemot, le jeu qui vous fait jouer (et bluffer) avec les lettres
À lire aussi
Les Millennials et les séries, quelle réalité en 2020 ?
À lire aussi
Les jeunes et la lecture, ça matche en cet été 2020 ?
À lire aussi
Près d'un jeune sur trois inquiet de reprendre ses activités culturelles ?
Encore plus de contenus
Marketing il y a 3 jours

Prisma Media x Storymind, “55% des 18-34 ans se sentent plutôt différents des gens de leur génération” (EXCLU)

Comprendre la jeune génération en cette fin d’année 2020, qu’est-ce que ça veut réellement dire ? Marine Grémy, Directrice Marketing Insight PMS Femmes-International et Jean-Emmanuel Cortade de la Saussay, Fondateur de Storymind, nous présentent les résultats d’une étude menée auprès des 18-35 ans avant et après le premier confinement pour mieux cerner leur état d’esprit du moment, leurs priorités et leurs envies.

Prisma Media x Storymind, “55% des 18-34 ans se sentent plutôt différents des gens de leur génération” (EXCLU)
Les 15-35 ans, plus amateurs de lecture depuis le confinement ?
Pixel de tracking