Société

Les 18-30 ans, une génération sacrifiée ? 7 jeunes sur 10 répondent oui

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 1 min
Les 18-30 ans, une génération sacrifiée ? 7 jeunes sur 10 répondent oui

Au début de la crise sanitaire, la jeune génération refusait de se voir comme étant une génération sacrifiée. Les choses ont-elles changé un an et demi plus tard ? On dirait bien que oui, à en croire une nouvelle étude menée auprès des 18-30 ans !

Si la jeune génération a abordé la rentrée avec un moral relativement bon, force est de constater que, en cette fin d'année 2021, on sent tout de même que l'année a été rude pour cette cible. D'une part, on apprenait il y a quelque temps que 84% des jeunes se disent victimes d'éco-anxiété : les moins de 30 ans sentent que la planète va mal et ils ont l'impression que personne (ou presque) n'agit pour changer la donne. D'autre part, la pandémie de Covid-19 a fortement impacté la vie quotidienne et les projets à court et moyen terme des moins de 30 ans. À tel point, en fait, que 71% des 18-30 ans considèrent être une génération sacrifiée, selon une étude menée par OpinionWay. Dans le détail, on remarque que 71% des étudiants déclarent avoir du mal à «trouver les aides publiques» dont ils peuvent bénéficier, que 40% craignent de perdre leur emploi, que 43% assurent avoir sauté au moins un repas pour faire des économies cette année... Bref, l'enquête menée par OpinionWay pour Wizbii dépeint une jeune génération précaire qui lutte jour après jour.

Les 18-30 ans, une génération sacrifiée ? 7 jeunes sur 10 répondent oui
Crédit : Getty

Toujours selon ce sondage mené par OpinionWay pour Wizbii, seuls 58% des 18-24 ans se disent confiants dans l'avenir de leur génération. Pour cette cible, le principal sujet d'inquiétude concernant leur avenir professionnel est l'argent (34%). Une solution, pour eux, pourrait être la mise en place d'un revenu universel pour les jeunes, plébiscité par 74% des jeunes. Le manque d'argent devance l'envie de plus d'expérience et de formation pratique (20%), l'envie d'un meilleur réseau de connaissances (11%) et plus de coaching (9%). Lorsque on leur demande de se comparer aux générations passées, les 18-30 ans estiment à 54% avoir une vie «plus difficile» que leurs prédécesseurs et à 54% plus simple que les générations futures. Clairement, la jeune génération ne fait donc pas preuve d'un optimisme à toute épreuve ! Espérons que l'année 2022, plus que jamais en approche, sera plus porteuse de bonnes nouvelles et plongera la jeune génération dans une nouvelle dynamique !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Millennials vs Génération Z, quels sujets divisent les jeunes en 2021 ?
À lire aussi
Le consentement, une notion-clé dans la sexualité des 18-30 ans
À lire aussi
Quelles "bonnes résolutions" immobilières en 2022 pour les 18-35 ans ?
À lire aussi
L'angoisse administrative, une (forte) réalité chez les jeunes !
À lire aussi
Les Millennials, une génération plus verte...même en amour !
À lire aussi
77% des 18-34 ans utilisent les plateformes de streaming pour apprendre l'anglais
Encore plus de contenus
Mobile il y a 3 jours

Mobile : Tagether, l'appli qui rembourse les achats grâce à des photos

Tagether, la nouvelle appli idéale pour les jeunes en recherche de bons plans ? En ce début d'année, le service se fait remarquer grâce à son concept qui a tout pour plaire à la jeune génération bercée par les influenceurs : il propose à chacun de devenir une sorte de micro-influenceur...

Mobile : Tagether, l'appli qui rembourse les achats grâce à des photos
Les 18-30 ans, une génération sacrifiée ? 7 jeunes sur 10 répondent oui
Pixel de tracking