Marketing

Les 18-34 ans et les bijoux, une passion très symbolique et très remarquée sur le marché français

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Les 18-34 ans et les bijoux, une passion très symbolique et très remarquée sur le marché français

Entre les jeunes françaises et les bijoux, ça matche très bien ! C'est ce que vient de révéler une étude signée Opinion Way pour Bijorhca Paris, en mettant en lumière le fait que les 18-34 ans sont actuellement les plus grands acheteurs de bijoux.

La jeune génération a encore bien des choses à vous révéler à son sujet ! La rédaction d'Air of melty vous en a déjà parlé, les études concernant les moins de 35 ans s'enchaînent en nous en apprenant toujours plus sur certaines caractéristiques fortes de la jeune génération, comme c'est par exemple le cas de l'enquête montrant la génération Y comme étant axée sur le cocooning ou encore celle parlant de Millennials heureux au travail alors que le cliché veut que l'engagement des jeunes sur le marché du travail soit plutôt faible. Aujourd'hui, c'est un autre aspect de la jeune génération que l'on découvre, au travers d'une étude menée par OpinionWay pour Bijorhca Paris, le salon référence des professionnels de la Bijouterie. Celle-ci nous révèle ainsi que, à l'heure où le marché du bijou représente 3,46 milliards d'euros de ventes de bijoux précieux et fantaisie, les jeunes Français jouent clairement un rôle important sur ce dernier, en s'imposant comme étant la catégorie d'âge achetant le plus de bijoux ! Mais encore ? Comme le révèle l'étude, les Français de tout âge consomment des bijoux, avec en tête les jeunes de 18-24 et 25-34 ans qui sont respectivement 66% et 68% à en acheter.

Les 18-34 ans et les bijoux, une passion très symbolique !
Crédit : Pull&Bear

Pour Ronan Chastellier, sociologue, "l'achat est plutôt « décomplexé » avec un lien plus fort à la mode. Le bijou est aujourd’hui un accessoire facile à porter par tous". Il s'agit aussi d'un symbole fort, particulièrement pour la jeune génération. Ainsi, selon l'étude, "41% des français achètent un bijou pour se remonter le moral ou se faire plaisir. Nous sommes donc à l’ère de la bijou thérapie et du bijou hédoniste : le bijou pour se faire du bien, avec une plus forte dimension psychologique que monétaire. Surtout chez les jeunes (53% des 18-24 ans)". Par ailleurs, sachez que 29% des femmes âgées de 25 à 34 ans considèrent aussi que le bijou est un moyen de réaffirmer sa féminité dans une société où la parité a tendance à gommer les différences homme/femme. Au-delà de cela, pour un certain nombre de femmes interrogées, le bijou devient même une protection : parure/armure (10%), soin (4%), ou même talisman un peu superstitieux (3%). Cette approche quelque peu mystique est notamment plus présente chez les jeunes de 18-24 ans. "Le bijou devient alors source d’une force vitale dont l’effet est intériorisé", de déclarer Ronan Chastelier. Vous l'aurez compris, les jeunes ne sont pas près de lâcher leurs bijoux !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Génération Emojis, quelles conséquences pour les marques en matière d'image ?
À lire aussi
Quels bad buzz en 2017 pour quels enseignements en 2018 ?
À lire aussi
Dynvibe : Lionel Lamy nommé Sales Director
À lire aussi
La kiddification, la stratégie marketing qui a tout bon auprès des plus jeunes ?
À lire aussi
Le marketing de contenu, une grande force pour toucher les Millennials
Encore plus de contenus
Culture il y a 4 heures

Les jeunes et la lecture, ça matche en cet été 2020 ?

En cet été 2020, peut-on imaginer la jeune génération en train de bronzer sur la plage ou à la piscine avec un livre à la main ? C'est fort possible puisque, alors que l'on ne le penserait pas forcément, les 18-34 ans sont passionnés de lecture !

Les jeunes et la lecture, ça matche en cet été 2020 ?
Les 18-34 ans et les bijoux, une passion très symbolique et très remarquée sur le marché français
Pixel de tracking