Snapchat

Les amitiés des jeunes directement impactées par la crise de la Covid-19

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Les amitiés des jeunes directement impactées par la crise de la Covid-19

Comment se passent les amitiés des jeunes Français en temps de crise sanitaire ? Une nouvelle étude signée Snapchat s'intéresse au sujet en montrant que, si la technologie réussit à compenser l'absence de rapports physiques, elle ne suffit pas toujours...

Pour la jeune génération, la notion d'amitié, c'est capital. Il y a quelques mois, après la période de confinement, on découvrait ainsi que les sites de rencontres amicales constituaient un nouvel incontournable pour la jeune génération, en recherche de nouveaux contacts. Aussi, en cette année 2020, on remarque que, par la force des choses, la manière dont les 18-35 ans vivent leurs amitiés évolue puisque les rencontres physiques sont moins faciles et régulières qu'en temps normal à cause de la crise sanitaire. D'où l'essor des "coronapéros", des apéros virtuels organisés avec chacun chez soi. Mais ce genre d'initiative est-il suffisant pour permettre à la jeune génération d'être épanouie en matière d'amitié en 2020 ? Une nouvelle étude signée Snapchat, qui vient d'ajouter une option Sons pour créer des snaps musicaux, s'intéresse au sujet en publiant sa deuxième étude mondiale sur l'amitié. Après avoir interrogé 30 000 personnes âgées de 13 à 44 ans dans seize pays, afin d'explorer comment la pandémie de la COVID-19 et les problèmes mondiaux qu’elle a générés a pu impacter l'amitié, Snapchat révèle que "pendant la pandémie, la communication visuelle est devenue plus importante que jamais". Les jeunes misent sur la vidéo et sur les outils proposés par les réseaux sociaux, notamment la réalité virtuelle, pour se créer de nouveaux souvenirs et entretenir un lien fort. Selon cette étude, actuellement, 56% des sondés se sentent isolées à cause de la Covid-19, soit 4% de plus qu'avant la crise. Dans le même temps, on note que les outils de communications en ligne sont davantage utilisés qu’avant par 68% des Français et que l'amitié est plus importante qu’avant pour 39% des Français.

Les amitiés des jeunes directement impactées par la crise de la Covid-19
Crédit : Getty

Concrètement, pour rester en contact les uns avec les autres, deux tiers des amis disent utiliser les canaux en ligne pour communiquer davantage qu'ils ne l'auraient fait avant la Covid-19 (68%). Et, pour beaucoup, ces conversations ont été plus profondes (42%) et se concentrent principalement sur des sujets essentiels. Il semble que les communications numériques restent fondamentales pour rester en contact lorsque nous sommes séparés. En effet, une grande majorité (74%) déclare qu’elles ont aidé à maintenir leurs relations avec leurs amis (quels que soient leurs âges). Quoi qu'il en soit, on sent un certain mal-être présent : près de la moitié des sondés (44%) déclare que le fait de ne pas pouvoir voir ses amis les a perturbées et a procuré un sentiment de solitude, tandis que seulement un tiers d'entre elles pense que ses amis continuent à lui tendre la main autant qu'ils le voudraient (34%). En fait, cela signifie que seulement un quart des personnes interrogées (25%) ont le sentiment que la distance sociale a affaibli leurs relations avec leurs amis. 51% d’entre elles ont néanmoins déclaré que cette pandémie les avait amenées à ne pas se sentir aussi proches de leurs amis qu’auparavant. Pour la chercheuse Laavanya Kathiravelu, "bien que les amitiés continuent d'être entretenues par le biais d'applications, d'appels téléphoniques et d'autres formes de communication, l'élément désincarné enlève à beaucoup l'expérience complète de l'amitié". Pour Guillaume Favre, sociologue, c'est clair, "le confinement a une sorte d’effet d’entonnoir. Vous renforcez certains liens spécifiques d’un côté et vous en laissez d’autres de côté". Une tendance qui devrait se confirmer toujours plus au cours des semaines à venir puisqu'un reconfinement est à prévoir en France cet hiver...

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Snapchat et Headspace misent sur la médidation pour soulager le stress de la jeune génération
À lire aussi
Snapchat : Dior sort ses nouvelles baskets sur l'appli reine des contenus éphémères
À lire aussi
Snapchat intègre un Shazam du vin et de l'alimentation à son appli
À lire aussi
Snapchat : La Réalité Augmentée, la clé pour toucher la Génération Z ?
À lire aussi
Snapchat ajoute une option Sons pour créer des snaps musicaux
Encore plus de contenus
Marketing il y a 3 jours

Prisma Media x Storymind, “55% des 18-34 ans se sentent plutôt différents des gens de leur génération” (EXCLU)

Comprendre la jeune génération en cette fin d’année 2020, qu’est-ce que ça veut réellement dire ? Marine Grémy, Directrice Marketing Insight PMS Femmes-International et Jean-Emmanuel Cortade de la Saussay, Fondateur de Storymind, nous présentent les résultats d’une étude menée auprès des 18-35 ans avant et après le premier confinement pour mieux cerner leur état d’esprit du moment, leurs priorités et leurs envies.

Prisma Media x Storymind, “55% des 18-34 ans se sentent plutôt différents des gens de leur génération” (EXCLU)
Les amitiés des jeunes directement impactées par la crise de la Covid-19
Pixel de tracking