Marketing

Les Centennials, un nouveau genre de jeunes à surveiller ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Les Centennials, un nouveau genre de jeunes à surveiller ?

Vous avez déjà entendu parler à maintes reprises des Millennials. Mais connaissez-vous les Centennials ? En cet automne 2018, c'est Kantar qui s'intéresse à cette nouvelle cible, en présentant ces caractéristiques principales.

Vous pensez connaître la jeune génération ? Pourtant, celle-ci a encore de quoi vous surprendre ! Chaque jour, la rédaction d'Air of melty vous présente tout ce qu'il faut savoir au sujet de la jeune génération, qu'il s'agisse des Millennials, alias les 25-34 ans, ou des membres de la Génération Z, âgés de moins de 25 ans, le tout sans oublier la génération Alpha, déjà accro à la technologie et prescriptrice au sein du foyer. Aujourd'hui, nous souhaitions vous parler d'une nouvelle catégorie de jeunes faisant partie de la génération Z analysée par Kantar : les Centennials, alias les jeunes de moins de 21 ans. Mais qu'est-ce qui les distingue de leurs aînés au juste ? Dans un premier temps, Kantar révèle que "appelée également Génération Z, les moins de 21 ans représentent 35% de la population mondiale et 26% de la population française". Et, qu'on se le dise, ce qui les caractérise, c'est le fait qu'ils sont connectés en permanence ou presque et qu'il savent comment trouver les réponses à toutes leurs questions. Mais encore ?

Les Centennials, un nouveau genre de jeunes à surveiller ?

Comme le révèle l'étude, les Centennials ont l’habitude d’obtenir des informations et des divertissements quand ils veulent, où ils veulent et comme ils veulent. En pratique, 80% des Centennials au niveau mondial et 67 % en France déclarent se servir d’un téléphone portable pour accéder à Internet. En France, 60% des jeunes sondés déclarent qu’Internet est leur source principale d’information et de divertissement contre 55% des adultes. Aussi, au niveau mondial, les Centennials consultent leur smartphone jusqu'à 30% plus régulièrement que les plus de 21 ans. Ils consacrent jusqu'à 35% de plus de temps à leur appareil pendant la journée. Mais pour quoi faire au juste ? Pour aller sur les réseaux sociaux ! Ils consacrent ainsi chaque jour 30 minutes à Snapchat, 28 minutes à Facebook Messenger, 22 minutes à Twitter et 11 minutes à Facebook. En revanche, ils ne veulent surtout pas voir de publicité : 63% des Centennials affirment avoir installé un bloqueur de publicité (ad-blocker) sur leur téléphone portable ou leur ordinateur fixe. En France, les Centennials dépassent ce score mondial loin devant la population générale : 74 % d’entre eux ont installé un ad-blocker, contre 53 % des adultes français.

Par ailleurs, concernant leur rapport au marque, on constate qu'ils sont prompts au changement si leur expérience d’une marque ne répond pas à leurs désirs ou à leurs besoins : 62% n'utiliseront pas une application ou un site Web avec une navigation compliquée. Aussi, trois Centennials sur quatre affirment avoir influé les dépenses de leur famille, avec une influence particulièrement marquée en ce qui concerne les dépenses des aliments et des boissons (77%), des meubles (76%) et des appareils ménagers (73%). Elle est aussi supérieure à la moyenne pour les voyages (66%), la restauration hors domicile (63%), l’électronique (61%) ou encore les vêtements et chaussures (60%). Enfin, sans grande surprise, 56% des Centennials affirment que le fait d’accorder la priorité aux expériences plutôt qu’aux biens matériels est important pour leur vie personnelle. Voilà, vous savez désormais tout, ou presque, sur les Centennials !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Millennals et assurance, quel rapport en cette année 2018 ?
À lire aussi
Les Millennials et le Black Friday 2018, quelles attentes et quelle réalité ?
À lire aussi
La néo-inclusivité, une tendance forte au sein de la Génération Z
À lire aussi
Quelles sont les attentes de la Génération Y sur le marché du luxe en 2018 ?
À lire aussi
Le Social Listening, la clé pour comprendre la jeune génération ?
Encore plus de contenus
Marketing il y a 3 jours

Prisma Media x Storymind, “55% des 18-34 ans se sentent plutôt différents des gens de leur génération” (EXCLU)

Comprendre la jeune génération en cette fin d’année 2020, qu’est-ce que ça veut réellement dire ? Marine Grémy, Directrice Marketing Insight PMS Femmes-International et Jean-Emmanuel Cortade de la Saussay, Fondateur de Storymind, nous présentent les résultats d’une étude menée auprès des 18-35 ans avant et après le premier confinement pour mieux cerner leur état d’esprit du moment, leurs priorités et leurs envies.

Prisma Media x Storymind, “55% des 18-34 ans se sentent plutôt différents des gens de leur génération” (EXCLU)
Les Centennials, un nouveau genre de jeunes à surveiller ?
Pixel de tracking