Internet

Les émojis, un sujet qui divise les Millennials et la Génération Z

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Les émojis, un sujet qui divise les Millennials et la Génération Z

On le sait, bien des éléments distinguent les 15-25 ans de leurs aînés les Millennnials. Et la manière de communiquer en fait partie. En clair, en 2021, c'est la guerre entre les Z et les Y pour tout ce qui touche aux émojis.

La rédaction d'Air of melty vous en a largement parlé ces dernières années, les moins de 30 ans misent beaucoup sur la communication visuelle pour échanger avec leurs proches : que ce soit sur Instagram, Snapchat (leurs deux réseaux sociaux préférés) ou encore sur WhatsApp et Messenger, les jeunes sont nombreux à miser sur des images pour exprimer leurs émotions : photos, vidéos, memes et emojis font partie de leur quotidien. C'est donc assez normal que les marques misent à leur tour sur ces formats pour dialoguer de manière aussi naturelle que possible avec cette cible. Mais, en cette année 2021, il convient bien de savoir exactement à qui vous vous adressez puisque, apparemment, l'émoji n'est plus à la mode pour certains jeunes. En tout cas, depuis quelques semaines, les membres de la Génération Z se moquent des émojis utilisés par les Millennials ! Alors qu'une étude diffusée en 2019 révélait que 91% des femmes utiliseraient les émojis contre 75% des hommes, il semblerait que cette manière de communiquée soit vue comme étant de plus en plus démodée par les plus jeunes, à savoir les 15-25 ans.

Les émojis, un sujet qui divise les Millennials et la Génération Z
Crédit : We are social

Ce qui se passe sur TikTok actuellement, c'est que de nombreux jeunes prennent la parole pour se moquer de leurs (pourtant jeunes également) aînés qui ne sauraient, selon eux, pas se servir correctement des emojis. C'est un fait, beaucoup d'emojis ont actuellement un double sens : un littéral et un autre plus suggestif. Les dessins de l'aubergine et de la pêche l'illustrent bien en ayant une connotation sexuelle qui a même dépassé leur sens premier. Et ce sont justement les plus jeunes qui sont souvent à l'origine de la réinterprétation des emojis. Clairement, de la même manière qu'ils sont souvent à l'origine de la création de nouveaux mots tendances, ils réinventent également les émojis. En clair, quel que soit le format du langage, les moins de 25 ans le réinventent sans cesse...et ils considèrent alors que la manière d'utiliser les emojis des Millennials est démodée. Actuellement, en ligne de mire, on retrouve l'émoji qui pleure de rire, devenu ringard pour la Génération Z. Un peu comme Facebook est devenu ringard pour les plus jeunes au fur et à mesure que leurs parents s'invitaient sur la plateforme, l'émoji pleurant de rire amuse de moins en moins les plus jeunes à partir du moment où leurs frères, soeurs et parents l'utilisent. Pour Gretchen McCulloch, linguiste spécialiste du langage internet, le smiley a été "victime de son propre succès". En d'autres termes, selon l'experte, "si vous indiquez le rire numérique de la même manière pendant des années et des années, cela commence à paraître peu sincère. L'hyperbole s'épuise à force d'être utilisée". En clair, la Génération Z arrive à saturation avec certains émojis et cherche donc de nouvelles manières d'exprimer ses ressentis ! Et justement, en la matière, visiblement, un emoji particulier semble se démarquer : l'émoji tête de mort, comme une manière de dire "je suis mort...de rire".

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Les vidéos "Gongbang", nouveau phénomène qui captive la jeune génération
À lire aussi
Le Doomscrolling, un fléau qui touche la jeune génération
À lire aussi
Clubhouse, Quilt, Yalla, les appli sociales audio sont la nouvelle tendance à surveiller en 2021
Encore plus de contenus
Internet il y a 2 jours

72% des étudiants passent plus de 6 heures par jour sur Internet

Internet, l'allié indispensable de la jeune génération au quotidien ? Le doute n'est plus permis en la matière ! Une nouvelle étude menée auprès des étudiants français vient de montrer à quel point ces derniers passent du temps sur Internet chaque jour. Mais à faire quoi au juste ?

72% des étudiants passent plus de 6 heures par jour sur Internet
Facebook il y a 2 jours

Facebook se lance dans le speed-dating en vidéo avec Sparked

En ce printemps 2021, Facebook n'est qu'amour ! En tout cas, le réseau social leader dans le monde travaille actuellement sur une nouvelle appli dating qui pourrait bien permettre à de nombreux célibataires de faire de belles rencontres, simplement et rapidement !

Facebook se lance dans le speed-dating en vidéo avec Sparked
Les émojis, un sujet qui divise les Millennials et la Génération Z
Pixel de tracking