Mobile

Les Générations Y et Z plus enclines à communiquer via des apps que dans la vie réelle ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Les Générations Y et Z plus enclines à communiquer via des apps que dans la vie réelle ?

Les jeunes passeraient-ils tellement de temps online qu'ils en oublieraient ce que sont les discussions dans la vie réelle ? Une nouvelle étude signée LivePerson pose la question aujourd'hui, en dévoilant des chiffres qui illustrent bien l'addiction des moins de 35 ans à leur mobile.

Le fait que les jeunes génération s'intéressent autant aux réseaux sociaux au quotidien, c'est une bonne nouvelle pour votre marque, car de plus en plus de jeunes consommateurs se servent de ces plateformes sociales pour communiquer avec les enseignes qui rythment leur quotidien, comme en attestait récemment le fait que Twitter pourrait bien être aujourd'hui le réseau social préféré de la génération Z pour parler aux marques. Toujours au sujet de ces applications sociales, une récente enquête menée par Diplomeo a mis en lumière le fait que la génération Z serait plus attirée par le texte que par les images, allant alors à l'encontre du cliché voulant que la jeune génération communique énormément via des contenus visuels en tout genre. Aujourd'hui, c'est une étude internationale menée par LivePerson qui nous apprend autre chose sur le rapport des moins de 35 ans aux applications sociales : tout simplement, 65% des Millennials et des jeunes de la génération Z auraient plus d'interactions entre eux sur le digital que dans la vie réelle. Dans le cas des Etats-Unis et du Royaume-Uni, ces chiffres montent même à 73,7 et 74,4%.

Jamais sans leur mobile !

Ce que l'on remarque dans cette étude menée dans 6 pays dont la France auprès de 4 000 consommateurs âgés de 18 à 34 ans, "c'est que le téléphone devient réellement une extension de soi, avec des plateformes sociales et une vie digitale qui occupent plus de place que les interactions offline des jeunes", explique Rurik Bradbury, Directeur de la communication et de la recherche chez LivePerson. Dans cette même logique, 7 jeunes sur 10 déclarent dormir avec leur mobile à portée de main, tandis que 64,5% emportent leur téléphone jusque dans la salle de bains. Et parce qu'il n'y a pas de mauvais ou de mauvais moment pour communiquer online, 41,6% des jeunes estiment qu'il est acceptable d'écrire des messages pendant un dîner de famille et 27,7% trouvent cela parfaitement acceptable pendant une conversation in real life également. Enfin, l'influence du smartphone est telle que plus de la moitié des interrogés (52,2%) le consultent lorsqu'ils se réveillent brièvement pendant la nuit. Par ailleurs, grâce à cette étude, on apprend que 61,8% des jeunes déclarent qu'ils préféreraient laisser leur portefeuille à la maison plutôt que leur téléphone. Aussi, près de 70% des sondés imaginent aisément un futur dans lequel tous leurs achats seraient effectués en ligne. Autant dire que l'expression "Jamais sans mon mobile", n'a jamais été aussi bien porté par la jeune génération qu'aujourd'hui !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Mobile : Houseparty, Blurr, Yeay, les applis qui ont tout compris à la Génération Z
À lire aussi
Mobile : 99% des 18-24 ans équipés d'un smartphone, révolution mobile confirmée
À lire aussi
Mobile : Le trafic vidéo va croître de 48% par an d'ici 2023
Encore plus de contenus
Société

Les 18-35 ans, (vraiment) adeptes de l'écotourisme ?

L'année 2020 s'annonce une nouvelle fois riche en voyages pour les membres de la jeune génération. Des voyages qui promettent toutefois de prendre une nouvelle tournure puisqu'un grand nombre de jeunes entend réinventer sa manière de voyager pour respecter davantage l'environnement. Focus sur les nouvelles pratiques des 18-35 ans.

Les 18-35 ans, (vraiment) adeptes de l'écotourisme ?
Marketing

Quel regard portent les 18-34 ans sur la voiture ?

En 2020, quel rapport entretiennent les membres de la jeune génération avec la voiture ? Un nouveau sondage signé ELABE s'intéresse au sujet, en montrant que ce véhicule occupe toujours une place particulière dans le coeur des 18-34 ans.

Quel regard portent les 18-34 ans sur la voiture ?
Les Générations Y et Z plus enclines à communiquer via des apps que dans la vie réelle ?
Pixel de tracking