Les influenceurs plus forts que les célébrités auprès de la Génération Z ?

Ecrit par

2018, année de règne du marketing d'influence ? Tout laisse à le penser ! Mais qui sont ceux qui font vibrer la jeune génération en ligne : plutôt les influenceurs du digital ou plutôt les stars mainstream ? Quelques éléments de réponse vous attendent par ici.

En cette année 2018, qui pourrait bien être l'année de maturité du marketing d'influence, il est clair qu'il devient capital pour les marques de savoir miser sur cette stratégie de communication à l'heure où 8 jeunes sur 10 reconnaissent y être sensibles. Quelques semaines après vous avoir dévoilé une interview de Brand and Celebrities montrant que "les millennials s’intéressent désormais autant au produit proposé qu'au concept tout entier qui entoure une marque", nous vous avons récemment quels sont les facteurs de réussite du marketing d'influence, entre créativité, engagement et expertise. Mais cela ne suffit pas forcément à bien comprendre quel rapport les moins de 25 ans entretiennent avec les influenceurs. À ce sujet, le blog de Brand & Celebrities vient de dévoiler quelques chiffres qui montrent quel genre d'influenceur cartonne particulièrement auprès de cette cible.

Les influenceurs plus forts que les célébrités auprès de la Génération Z ?
Les influenceurs plus forts que les célébrités auprès de la Génération Z ?

Ainsi, selon une récente étude menée par Kantar Media, 63% des Gen-Z admettent aujourd'hui être plus attentifs aux recommandations d’influenceurs plutôt que de célébrités venues des médias traditionnels, qu'il s'agisse du cinéma, de la musique ou de la télévision. Mais tous les secteurs de consommation ne sont pas égaux en la matière. Ainsi, une autre étude, menée par l’Argus de la Presse et Cision cette fois, rapporte que dans le secteur technologique, les Gen-Z sont 70% à préférer les influenceurs contre seulement 21% les célébrités, ce qui en fait le secteur le plus dominé par les influenceurs. À l'inverse, le secteur de la beauté connait une différence bien moins significative avec 48% préférant les influenceurs contre 44% les célébrités. Enfin, seule la mode semble inverser la tendance avec respectivement 43% et 41% plus sensibles aux conseils des célébrités que des influenceurs.

Pour autant, il convient aujourd'hui de parler du fait qu'il n'existe plus de frontière réelle entre les célébrités et les influenceurs. En effet, en 2018, les influenceurs deviennent des célébrités dans le sens où ils se lancent parfois dans des carrières de comédiens, de chanteurs ou encore de designers avec des marques. D'un autre côté, les célébrités sont également des influenceurs en puissance en gérant leurs réseaux sociaux de façon personnelle. C'est ce qu'explique parfaitement Brand & Celebrities en révélant que "ces chiffres nous amènent à nous questionner sur l’éventuelle frontière entre influenceurs et célébrités. Lorsque l’influenceuse Chiara Ferragni devient l’ambassadrice du célèbre joaillier Pomellato et que Bella Hadid, mannequin internationale, figure parmi les plus grandes influenceuses de l’année, peut-on parler d’un réel clivage ? Ne parlerait-on pas plutôt d’une complémentarité dont les marques pourraient tirer profit pour optimiser les résultats de leurs campagnes ?" Le débat est lancé, à chacun de donner son avis sur le sujet !

Crédit : traackr