Mobile

Les jeunes célibataires, adeptes des mensonges pour séduire ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Les jeunes célibataires, adeptes des mensonges pour séduire ?

En ce printemps 2021, l'appli de dating happn vient de dévoiler son baromètre d'humeur pour en savoir plus sur les pratiques des jeunes célibataires sur son service. Au programme de cette nouvelle édition, focus sur les petits mensonges amoureux !

Avec l'arrivée du printemps, alias la saison des amours par excellence, nombreux sont les jeunes célibataires qui entendent bien faire des rencontres au cours des semaines et des mois à venir pour se lancer à corps (et coeur) perdu dans l'amour en mode apocalypsing. Des rencontres qui passeront, pour beaucoup, par les applis dating. Une récente étude menée par YouGov a ainsi révélé que 37% des 18-35 ans ont déjà utilisé une application de rencontre de type Tinder, Happn, Once ou autre, contre 23% de l'ensemble des Français. Justement, à ce sujet, aujourd'hui, l'application de dating happn vient de dévoiler son nouveau baromètre d'humeur des célibataires. Pour l'occasion, le service s'est demandé si les célibataires étaient malicieux quand il s'agissait de plaire à leur crush : sont-ils prêts à mentir pour séduire à tout prix ? Visiblement non ! En tout cas, 75% des personnes interrogées par happn ont déclaré ne jamais mentir pour séduire. Par ailleurs, ils sont plus d'un sur deux à déclarer appliquer une politique de tolérance 0 sur les mensonges en amour...mais ils sont aussi plus d'un tiers à les tolérer, du moment que ces petits mensonges ne portent pas sur des sujets clés de la potentielle relation.

Les jeunes célibataires, adeptes des mensonges pour séduire ?
Crédit : Getty

Mais, qu'on se le dise, la situation est différente quand il s’agit de mettre fin à un échange avec un crush: si 58% des célibataires français préfèrent favoriser un dialogue ouvert, en expliquant l’absence d’alchimie, ils sont tout de même 30% à inventer une excuse et un autre tiers à tout simplement disparaître du jour au lendemain. Parmi les 25% de célibataires qui avouent modifier la vérité pour plaire à leur crush, 29% le justifient par un manque de confiance en soi tandis que 35% évoquent la peur du jugement. Enfin, pour 45% des sondés, c'est simplement l’envie de susciter l’intérêt de l’autre qui explique le fait qu'ils aient recours à des petits mensonges. En la matière, happn révèle que les sujets les plus propices au manque d'honnêteté sont les habitudes personnelles (29%), l'âge (17%) et la profession (12%). Aussi, les mensonges les plus fréquents sont ceux qui concernent le fait de ne pas se connecter souvent à l'appli de dating, le fait de débuter sur l'appli ou encore le fait d'être coincé(e) au travail pour éviter un rendez-vous avec un crush. En tout cas, qu'on se le dise, les Français ne sont pas les plus gros menteurs de la planète : les célibataires brésiliens sont ceux qui s'arrangent le plus avec la vérité. Au total, ils sont plus d'un sur deux à reconnaître avoir recours aux mensonges occasionnellement pour séduire !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Geev, l'appli en mode bon plan axée sur le don d'objets entre particuliers
À lire aussi
Mobile : Stereo, l'appli sociale audio qui va concurrencer Clubhouse ?
À lire aussi
Les jeunes femmes, timides ou audacieuses sur les applis dating ?
Encore plus de contenus
Société il y a 6 jours

Les jeunes et l'apéritif, quelle réalité en 2021 ?

Il n'y a pas d'heure pour l'apéro, et il n'y a pas de saison non plus ! En cet automne 2021, YouGov s'est intéressé au rapport des Français au moment de l'apéritif. Verdict, la jeune génération donne (encore une fois) le ton en la matière.

Les jeunes et l'apéritif, quelle réalité en 2021 ?
Les jeunes célibataires, adeptes des mensonges pour séduire ?
Pixel de tracking