Les jeunes et l'amour, quelle réalité pour la Saint-Valentin 2019 ?

Ecrit par

Ce mois de février est indéniablement marqué par la Saint-Valentin, qui se déroulera le 14 février prochain. Les Millennials sont-ils des âmes romantiques qui prévoient de célébrer cette journée des amoureux ? Plusieurs chiffres viennent nous montrer que oui, mais pas trop non plus.

Tic tac, tic tac, l'heure de la Saint-Valentin approche à grands pas ! À ce sujet, on l'a vu ces derniers jours, toutes les marques ou presque ont trouvé le moyen de surfer sur la vague romantique pour se mettre en avant. Après Caprice des Dieux qui a lancé un défi aux Millennials en mode détox digitale pour la Saint-Valentin, c'est Picard qui en a fait de même en lançant une box très spéciale pour en finir avec les "tête-à-tel", le tout sans oublier Nivea Men et le PSG qui proposent à deux amoureux de venir dormir au Parc des Princes. Pourtant, la Saint-Valentin ne semble pas être une fête incontournable pour les plus jeunes, à en croire une récente étude signée Kartable. Aujourd'hui, c'est le laboratoire Terpan et Trendy, le site lifestyle de l'Etudiant, qui s'intéressent au sujet en allant à la rencontre de 600 jeunes de 15 à 30 ans, à travers toute la France. Verdict, effectivement, le 14 février ne fait pas vraiment rêver les jeunes Français...

Les jeunes et l'amour, quelle réalité pour la Saint-Valentin 2019 ?
Les jeunes et l'amour, quelle réalité pour la Saint-Valentin 2019 ?

Ainsi, comme le révèle l'étude, en 2018, ils étaient plus de 75% à ne pas avoir fêté la Saint Valentin. Les raisons : pas de partenaire pour 72% d'entre eux, ou aucun intérêt pour cette fête pour plus de 28%. Mais la situation semble quelque peu changer en cette année 2019 : "seuls" 63% des jeunes n'ont pas prévu de fêter la Saint-Valentin estimant pour plus de 11% n'y voir aucun intérêt ou ne pas en avoir envie tout simplement tandis que 56% sont célibataires. De manière générale, plus de 37% des jeunes pensent que la Saint Valentin est surtout une fête commerciale et 28% un jour comme les autres. Ils restent aussi quand même 22% à estimer que c'est LE moment de l'année pour exprimer sa flamme. Et, justement, quid de ceux qui vont célébrer la fête des amoureux alors ? Quel est leur programme ? Pour les 37% qui prévoient de fêter la Saint-Valentin, 44% privilégieront une soirée romantique et 11% une nuit torride en perspective. Ils sont plus de 40% à prévoir d'avoir des rapports sexuels ce jour-là et plus de 11% à vouloir tester de nouvelles choses (70% des jeux érotiques, 19% de nouveaux accessoires sexuels, 12% des lubrifiants). Ouh, c'est chaud !

Avant de passer dans la chambre, les Millennials français passeront vraisemblablement par l'étape d'un bon dîner. À ce sujet, Quitoque, leader du marché de la livraison à domicile de panier-repas en France, révèle que, en effet, 61% des 18-35 ans prévoient un repas spécial pour la Saint-Valentin, contre 53% pour l'ensemble des Français. S'ils le font, c'est parce que pas moins de 7 jeunes sur 10 estiment que le repas est un moment important pour pimenter la vie amoureuse. Mais pas question de passer trop de temps en cuisine : 62% des 18-35 ans privilégieront un repas au restaurant, devant un repas cuisiné à deux (13%) et un repas seul préparé spécialement pour l'être cher (12%). Quoi qu'il en soit, le repas en question sera romantique avant tout (29%), sensuel (23%) et gastronomique (11%). Et quand on vous disait que les jeunes Français sont quelque peu coquins, on en a une nouvelle preuve : 8 jeunes sur 10 espèrent que ce repas d'amoureux se déroulera plus rapidement que d'habitude pour passer ensuite à un moment plus intime...

Crédit : Unsplash