Société

Les jeunes Français et le sida, quelles croyances et quelles connaissances en 2021 ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Les jeunes Français et le sida, quelles croyances et quelles connaissances en 2021 ?

Alors que le Sidaction se prépare à se dérouler dans un contexte très particulier, plusieurs études mettent en lumière le fait que la jeune génération n'est pas bien informée au sujet du VIH et du sida. Il y a urgence pour changer la donne !

Année après année, les idées reçues persistent concernant le VIH/Sida. En 2018, une étude réalisée par le laboratoire TERPAN avait montré que la copie était à revoir pour un grand nombre de jeunes, se mettant encore en danger sans (souvent) en avoir conscience. L'an dernier, c'est un sondage signée HEYME et OpinionWay qui montrait que 33% des étudiants ont des fausses croyances sur les modes de transmission du sida. Aujourd'hui, à quelques jours de la tenue du Sidaction les 26, 27 et 28 mars, ce sont de nouvelles données mises en lumière par Terpan Prevention et le Planning Familial qui montrent que les 12-25 ans ont encore beaucoup à apprendre pour se protéger du virus sexuellement transmissible. Le sondage réalisé auprès de 516 jeunes âgés de 12 à 25 ans révèle ainsi que 18% des jeunes pensent encore que le VIH peut se transmettre en buvant dans le verre d'une personne séropositive. Ce qui est, rappelons-le, complètement faux. Toujours selon ce sondage, 62% des jeunes interrogés estiment qu'il est du devoir de leurs parents de les informer sur le sujet et de leur parler de sexualité. Mais, dans le même temps, ils sont aussi 42% à déclarer ne pas envisager un dialogue sur leur vie sexuelle avec leurs parents.

Les jeunes ne savent pas toujours bien comment se protéger
Crédit : Getty Images

De son côté, un autre sondage mené par Sidaction auprès de l'institut Ifop et visant les 15-24 ans révèle que, en 2021, 67% des jeunes s'estiment bien informés sur le VIH et le sida. Il s'agit d'une baisse de 7 points sur un an. "L’érosion déjà constatée l’an passé se poursuit, nous atteignons le score le plus bas depuis notre premier sondage en 2009", observe Florence Thune, directrice générale de Sidaction. À titre d’exemple, seuls 51% des sondés s’estiment bien informés sur les lieux où aller se faire dépister, diminution de 20 points par rapport à 2014. Et là encore, le sondage révèle que les idées reçues et les fausses informations liées au virus du sida augmentent de manière inquiétante. Ainsi, 24% des 15-24 ans pensent que le virus du sida peut se transmettre en embrassant une personne séropositive, soit une augmentation de 9 points en 2020 et 23% d’entre eux (contre 15% en 2020) estiment que le VIH se transmet en s’asseyant sur un siège de toilettes publiques. Aussi, on remarque que les 15-24 ans continuent aussi de développer le "syndrome du super héros". Ils se sentent invincibles face au virus du sida. 41% des sondés estiment qu’il y a de moins en moins de contamination chez les 15-24 ans, or cette tranche représente 13% des nouvelles découvertes de séropositivité en 2019, un chiffre qui stagne depuis plusieurs années. Et d'ailleurs, 63% des jeunes sondés expriment une peur du virus en 2021 contre 72% il y a un an. Dans le même temps, 25% considèrent qu’il existe des médicaments pour guérir du sida. Tous ces chiffres montrent bien que, à l’heure où la Covid-19 monopolise tous les sujets santé et met dans l’ombre les autres pathologies, il est urgent de se saisir du sujet VIH/sida pour éviter une reprise de l’épidémie.

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Les Millennials français engagés contre la maltraitance animale ?
À lire aussi
DCAMO, Cancel Culture, Woke, les nouveaux termes qui caractérisent la Génération Z décryptés
À lire aussi
55% des jeunes rencontrent des problèmes de sommeil
À lire aussi
Voyage, art, influence, quels sont les projets qui font le plus vibrer les jeunes Français en 2021 ?
À lire aussi
Un jeune Français sur deux prêt à partir en vacances coûte que coûte
À lire aussi
Food vs Sexe, le choix de la jeune génération est vite fait pour la Saint-Valentin 2021
Encore plus de contenus
Instagram il y a 5 heures

Instagram, néfaste pour un jeune sur cinq ?

Depuis quelques jours, les voix s'élèvent pour dénoncer le fait qu'Instagram a une influence négative sur la manière dont la jeune génération se voit. Et visiblement, tout le monde en est conscient, même au sein des équipes du réseau social...

Instagram, néfaste pour un jeune sur cinq ?
Marketing il y a 9 heures

5 conseils pour un marketing de contenu efficace

À l'heure où la jeune génération se dit prête à partager des contenus de marque, il est crucial pour les marketeurs de savoir créer des contenus pertinents et engageants. En la matière, Momentive, l'un des leaders dans la gestion de l'expérience, dévoile quelques conseils bien utiles.

5 conseils pour un marketing de contenu efficace
Les jeunes Français et le sida, quelles croyances et quelles connaissances en 2021 ?
Pixel de tracking