Les jeunes Français savent-ils stimuler leur cerveau en mangeant ?

Ecrit par

En ce jour dédié au chocolat, Quitoque et Kartable s'interrogent sur la connaissance des Français en matière d'aliments qui peuvent stimuler leur cerveau. Verdict ? Il y a de l'envie....mais il y a aussi et surtout des progrès à faire !

La rédaction d'Air of melty vous le montre au quotidien, entre les jeunes et le secteur food, ça matche à fond ! Les Millennials constituent une génération de bons vivants qui aime se faire plaisir à table. Une étude menée par Quitoque l'an passé avait notamment révélé que, pour 56% des 18-35 ans, manger est un plaisir avant tout. À titre de comparaison, seuls 43% de l'ensemble des Français ont la même opinion. Mais qu'aiment manger les moins de 30 ans exactement ? Il y a quelques jours, l'application YouMiam faisait le point sur les pratiques et les priorités des Millennials en matière de food en 2019, en insistant notamment sur le fait que cette génératon peut être difficile à cerner dans le sens où, "entre ingrédients sains et junk food, recettes tendances et tradi, ils ne choisissent pas. Ils prennent tout". Aujourd'hui, en ce jour de l'année dédié aux chocolats de Pâques, c'est Kartable.fr, la plateforme n°1 de cours et de révisions en ligne et Quitoque, leader du marché de la livraison à domicile de panier-repas en France, qui nous apprennent plus sur les pratiques des jeunes en matière d'alimentation, en se posant une question : les étudiants français ont-ils une alimentation qui booste leur cerveau pour mieux réussir leurs études ? Alors ?

Les jeunes Français savent-ils stimuler leur cerveau en mangeant ?
Les jeunes Français savent-ils stimuler leur cerveau en mangeant ?

En cette année 2019, plus d'un Français sur deux (51 % des femmes et 55 % des hommes) sait que certains aliments sont capables de booster le cerveau. Comme l'explique Marie-Lou, diététicienne-nutritionniste chez Quitoque, "la nourriture permet au corps de fonctionner, c'est un fait que personne ne peut contester. Mais certains aliments peuvent avoir un impact plus fort sur certaines fonctions de notre organisme. C'est le cas notamment pour l'activité cérébrale qui peut-être améliorée en choisissant les 'bons aliments'". En connaissance de cause, 61 % des femmes et 58 % des hommes déclarent qu'ils choisissent certains aliments bien particuliers afin de permettre à leur enfant de mieux réfléchir et d'apprendre dans le cadre de sa scolarité. Pour autant, dans une liste de 12 aliments choisis par la diététicienne-nutritionniste de Quitoque et qui ont un impact cérébral positif, peu de personnes connaissent véritablement leurs vertus et leurs actions. Ainsi, les aliments qui optimisent l'intelligence ne sont pas, comme le pensent plus de 25 % des Français, le chocolat, le thé vert ou le guarana. En effet, ce sont les fruits et légumes frais colorés, les produits laitiers, les huiles végétales, les céréales complètes et les féculents qui sont les plus efficaces pour l'amélioration des capacités cognitives.

Par ailleurs, pour ce qui est de choisir les aliments qui optimisent la concentration, les résultats ne sont pas brillants non plus, puisque 81 % des personnes interrogées ne donnent pas les bonnes réponses. Pour être plus concentré, il est bon de privilégier le chocolat, le thé vert, le guarana, le miel ou le romarin et pas du tout les huiles végétales ou les poissons gras. Pour se souvenir des aliments qui boostent le cerveau, 88 % des Français devraient d'abord connaître ceux qui facilitent la mémorisation. Entre 9 % et 15 % des Français seulement trouvent ces bons aliments, qui sont : les fruits secs et oléagineux, les poissons gras et les abats. Et non les fruits et légumes frais colorés, les produits laitiers ou les céréales complètes et féculents, comme la majorité le pense. En somme, on l'aura compris, il y a de la volonté chez les parents comme chez les jeunes pour manger mieux et penser mieux...mais côté pratique, tout reste à faire !

Crédit : Kelsey Chance via Unsplash