Société

Les jeunes Français sur la route des vacances, ça donne quoi ? (ETUDE)

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 3 min
Les jeunes Français sur la route des vacances, ça donne quoi ? (ETUDE)

En route vers les vacances d'été ! Mais comment cela va se passer concrètement pour la jeune génération ? Une nouvelle étude signée Nextbase s'intéresse aux Français qui vont miser sur la voiture cet été. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que ce sera le cas pour de nombreux Z et Millennials.

En ce début d'été 2021, l'heure est à la préparation des vacances d'été pour un grand nombre de Français, et notamment les plus jeunes. On le disait il y a quelques mois, cet été, la tendance Wandermust devrait être sur toutes les lèvres, avec des 18-35 ans qui expriment un réel besoin urgent de partir en voyage pour découvrir de nouveaux horizons. Et, pour ce faire, nombreux sont ceux qui pourraient opter pour un trajet en voiture. Justement, à ce sujet, une nouvelle étude Nextbase concernant les Français sur la route des vacances dévoile quelques données intéressantes. Zoom inédit sur ce qui caractérise les 18-34 ans. La première chose que l'on apprend via cette étude, c'est que plus d'un jeune sur deux prévoit effectivement de prendre une voiture pour partir en vacances cet été. Cela concerne ainsi 51% des 18-24 ans et 63% des 25-34 ans, contre 53% de l'ensemble des Français. 40% des 18-24 ans opteront pour leur voiture personnelle, tout comme 52% des 25-34 ans tandis qu'une minorité optera pour une voiture de location (7 et 8%) ou pour du covoiturage (4% et 3%). À noter tout de même que, pour 27% des 18-24 ans et 15% des 25-34 ans, l'été reste flou en matière de projets, d'où l'impossibilité de se projeter en voiture ou non. Si les jeunes Français misent sur la voiture, chacun a ses raisons : les membres de la Génération Z trouvent essentiellement cela plus pratique pour les activités sur place (43%), plus sûr que les transports en commun en temps de Covid (36%) et moins cher que le train ou l'avion (32%). De leur côté, les Millennials valident eux aussi le côté économique de la voiture (31%) mais apprécient aussi et surtout le fait de pouvoir emporter davantage de bagages (29%), le côté pratique sur place (28%), la sûreté par rapport aux transports en commun (26%) et le côté pratique avec les enfants (26%).

En route pour les vacances !
Crédit : Unsplash @averie woodard

Toujours selon l'étude menée par Nextbase, plus de 7 jeunes sur 10 s'attendent à ce qu'il y ait plus de monde sur les routes des vacances cet été qu'avant la crise du coronavirus, à cause de projets de vacances qui se passent davantage en France qu'en temps normal. D'ailleurs, 84% des 18-24 ans et 77% des 25-34 ans déclarent avoir eux-mêmes dû changé leurs projets de vacances à cause de la crise sanitaire, en décidant de prendre la voiture plutôt que les transports en commun (25% des 18-34 ans), en choisissant de rester en France (19%) et en profitant des vacances pour renouer avec des proches pas beaucoup vus cette année (19%). Heureusement, 68% des jeunes conducteurs estiment avoir conservé leurs réflexes de conduite et nombreux sont ceux qui ont hâte de reprendre la route, à savoir 56% des 18-24 ans et 68% des 25-34 ans. Dans le même temps, 3 à 4 jeunes sur 10 se disent à l'inverse pas totalement sereins à l'idée de refaire de longs trajets en voiture. Pour 59% des 18-24 ans, le trajet en voiture se passera avec les parents, devant le conjoint (35%), d'autres membres de leur famille (31%) et leurs amis (26%). Pour les Millennials, le trajet en voiture se fera en compagnie du conjoint avant tout (58%), devant les enfants (46%), les amis (25%) et d'autres membres de la famille (23%), devant les parents (18%). Sur la route, les jeunes seront nombreux à miser sur une boisson, le GPS et des lunettes de soleil comme alliés de choix pendant leur trajet. Et alors que 70% des Français préfèrent faire des pauses régulières pendant leur trajet, 44% des 18-24 ans et 39% des 25-34 ans préfèrent, eux, faire le trajet d'une seule traite et ne s'arrêter que pour des impératifs. Prudence sur la route tout de même !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Plus de 6 jeunes Français sur 10 prévoient de célébrer la fête des pères
À lire aussi
Plus d'un jeune sur deux a déjà oublié la fête des mères
À lire aussi
La jeune génération, stressée pour les vacances d'été ?
À lire aussi
Quel budget pour les vacances d'été 2021 des jeunes Français ?
À lire aussi
Plus d'une jeune femme sur trois a déjà été confrontée au harcèlement de plage
À lire aussi
Les Millennials français et l'alcool, quelle consommation en 2021 ?
Encore plus de contenus
Les jeunes Français sur la route des vacances, ça donne quoi ? (ETUDE)
Pixel de tracking