Société

Les Millennials, accros à l'astrologie ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Les Millennials, accros à l'astrologie ?

Croire en sa bonne étoile, ça a du sens ou non pour la jeune génération ? Une nouvelle étude signée YouGov France pour Femina.fr s'intéresse au sujet en montrant que les 18-34 ans sont nombreux à se passionner pour l'astrologie.

En cette période de reprise et de lancement de nouveaux projets, qu'ils soient professionnels ou personnels, les jeunes Français croient-ils en leur bonne étoile ? Une nouvelle étude YouGov France pour Femina.fr s'intéresse au sujet en décryptant le rapport des Français à l'astrologie. Ces derniers croient-ils en l’astrologie ? A quelle fréquence consultent-ils leur horoscope ? Ont-ils déjà choisi leurs partenaires amoureux en fonction leurs signes astrologique ? Et qu'en est-il de la jeune génération spécifiquement ? L'étude signée YouGov est l'occasion de découvrir que les jeunes Français, connus pour être optimistes, croient davantage en l'astrologie que leurs aînés. Ainsi, 41% des Millennials déclarent croire en l'astrologie. C'est le cas pour 46% des 18-24 ans et de 37% des 25-34 ans, contre 28% de l'ensemble des Français. Et à quel point cela se ressent dans leur vie quotidienne ?

Les Millennials, accros à l'astrologie ?
Crédit : Getty

9 jeunes Français sur 10 estiment que leur signe astrologique influence leur caractère. Plus précisément, 39% des 18-34 ans pensent que cet élément influence beaucoup leur caractère contre 50% qui pensent que cela joue un peu. Pour avoir une idée de ce que les astres leur réservent, 18% des Millennials français interrogés par YouGov pour Femina.fr consultent leur horoscope en moyenne une fois par mois. Ils sont 17% à le consulter une fois par semaine, 14% à le consulter plusieurs fois par mois ou plusieurs fois par semaine et 12% à le lire une fois par jour. Et, pour 72% des 18-24 ans (contre 33% des 25-34 ans et 46% des Français), c'est sur Internet que ça se passe. Seuls 3% des plus jeunes consultent l'horoscope dans le journal contre 23% des 25-34 ans et 16% des Français. Près d'un jeune sur deux (44%) déclare avoir déjà pris une ou des décisions en fonction de ce qu'indiquait son horoscope : pour 17%, cela arrive rarement tandis que 20% admettent que c'est arrivé quelques fois et que 7% déclarent que cela arrive souvent. En revanche, sur le plan amoureux, pas question de laisser les étoiles décider pour eux : seuls 8% des 18-24 ans déclarent avoir déjà choisi leur partenaire amoureux en fonction de sa compatibilité avec leur signe astrologique. Chez les 25-34 ans, en revanche, près d'un sondé sur cinq (19%) admet avoir déjà procédé de cette manière.

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Les femmes de la Génération Z seraient les plus complexées en France
À lire aussi
Voyage, immobilier, mariage, qu'est-ce qui fait réellement rêver les Millennials pour la rentrée 2020 ?
À lire aussi
La jeune génération, éloignée de l'esprit "Charlie" ?
À lire aussi
Les Millennials français et l'upcycling, quelle réalité en 2020 ?
À lire aussi
L'apéro virtuel, un incontournable de la rentrée 2020 pour la jeune génération ?
À lire aussi
Les Millennials et le développement durable, ça matche ou pas en 2020 ?
Encore plus de contenus
Les Millennials, accros à l'astrologie ?
Pixel de tracking