Marketing

Les Millennials accros au digital pour leurs achats...alimentaires

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Les Millennials accros au digital pour leurs achats...alimentaires

Entre magasin physique et digital, le coeur des jeunes consommateurs balance. Et cela se retrouve notamment dans leurs achats alimentaires, comme l'illustre une récente étude menée par OpinionWay et Diebold Nixdorf.

La rédaction d'Air of melty vous en parlait pas plus tard que la semaine dernière, il n'y a pas que l'online dans la vie des jeunes consommateurs, contrairement au cliché qui les voit connectés en permanence. En début d'année, la rédaction d'Air of melty vous faisait savoir que, à en croire les résultats d'une étude menée dans 16 pays par IBM en partenariat avec la NRF, les moins de 25 ans achètent toujours beaucoup dans les magasins physiques. En fait, il sont aujourd'hui 98% à faire leurs courses en point de vente, dont 67% la plupart du temps. Et la tendance est sensiblement la même du côté de leurs aînés les Millennials. Le mois dernier, déjà, une étude signée Paris Retail Week mettait en lumière le fait que 82% des Millennials veulent des produits accessibles sur internet comme en magasin. En cela, nous vous expliquions la semaine dernière que le phygital constitue aujourd'hui une priorité pour les enseignes cherchant à engager les Millennials. Mais, pour autant, sachez-le, une nouvelle étude vient apporter un nouvel éclairage sur la manière dont les moins de 35 ans consomment aujourd'hui : sachez que, en matière d'achats alimentaires, le digital a la cote, en fait ! En effet, d'après une étude OpinionWay et Diebold Nixdorf, 44% des 18-24 ans aiment bien faire leurs courses et 40% le font sur le site e-commerce d’une enseigne de distribution alimentaire. Mais encore ?

Crédit : X

Comme l'explique le site LSA-Conso, qui relaie l'étude, les Millennials consacrent en moyenne 1h29 à leurs achats en hypermarché chaque semaine, soit 13 minutes de moins par rapport à la moyenne nationale de 2010. Cela s'explique notamment par le fait que les jeunes se montrent très réceptifs aux nouveaux services digitaux. Ainsi, "40 % des jeunes font leurs courses sur le site Internet d’une grande enseigne de distribution (moyenne nationale à 32 %) contre 68 % des 50 ans et plus qui ne le font jamais. Et si on creuse sur le support utilisé, l’application mobile atteint 30% des usages sur la population des moins de 35 ans". Et, sachez-le, ces moins de 35 ans en attendent toujours plus ! Ainsi, 52% des 18-24 ans se disent favorables aux bornes interactives pour accéder aux détails produits. Et la même proportion est favorable à un système de géolocalisation sur le chariot, un wallet ou portefeuille mobile, ou encore une application de géolocalisation sur le mobile. Toujours dans une logique d'innovation, 35 % des 18-24 ans seraient pour l'utilisation d'un kiosque avec empreinte digitale à l'entrée du magasin pour s'identifier et se faire proposer des offres personnalisées et des promotions (contre seulement 17 % des plus 50 ans). Par ailleurs, sachez que les jeunes sont des habitués des caisses automatiques et ils en voudraient d’ailleurs plus : 22 % des 18-24 ans souhaitent plus de caisses automatiques pour gagner du temps lorsqu'ils font leurs courses. D’ailleurs les jeunes sont ceux qui abandonnent le plus facilement leur panier s'ils doivent attendre en caisse. 31 % des jeunes ont déjà abandonné leur panier à cause d'une attente trop longue en caisse, contre une moyenne nationale à 24 %. Génération impatiente, on la reconnait bien là !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Le phygital, une priorité pour les enseignes cherchant à engager les Millennials
À lire aussi
Les Upper Millennials, cible de choix pour les marques de champagne ?
À lire aussi
Personnalisation et digitalisation, les deux grands défis des marques à l'ère de la génération Z
À lire aussi
Les tendances summer 2017 vues par les Millennials
À lire aussi
Marketing : Julien Damide, "Envisager la relation client comme l’amitié, la clé de la fidélisation 3.0"
Encore plus de contenus
Marketing il y a 1 jour

6 conseils pour réussir vos campagnes d'influence en 2020

En cette année 2020, le marketing d'influence dispose d'une grande puissance pour toucher la cible des 18-35 ans. Mais encore faut-il savoir comment créer une bonne campagne avec des influenceurs. Hivency et Agorapulse dévoilent quelques conseils bien utiles.

6 conseils pour réussir vos campagnes d'influence en 2020
Les Millennials accros au digital pour leurs achats...alimentaires
Pixel de tracking