Société

Les Millennials, décidés à respecter le couvre-feu ou pas ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Les Millennials, décidés à respecter le couvre-feu ou pas ?

Alors que le couvre-feu en Île-de-France et dans 8 métropoles françaises a débuté ce samedi 17 octobre 2020, une étude YouGov s'intéresse à l'état d'esprit des Français sur le sujet : les 18-35 ans sont-ils prêts à renoncer à leurs soirées ? Sont-ils d'accord avec la mesure en place ? Réponses par ici.

En cet automne 2020, la France semble dans une deuxième vague redoutée de Covid-19, à l'heure où la jeune génération cherchait toujours à se remettre de l'électrochoc provoqué par la première vague. Il y a peu, une étude signée l'Ifop pour Unbottled et réalisée à l'occasion de la journée mondiale du lavage de mains montrait un certain relâchement en matière de respect des gestes barrières pour limiter la propagation du virus, particulièrement chez les Millennials. Aujourd'hui, alors que de nouvelles mesures ont été annoncées la semaine passée par le président de la République, c'est une étude signée YouGov qui s'intéresse à l'état d'esprit de la jeune génération. Verdict, on apprend dans un premier temps que 72% des 18-24 ans et 64% des 25-34 ans ont écouté l'allocution d'Emmanuel Macron annonçant le couvre-feu le 14 octobre, contre 69% de l'ensemble des Français. De quoi bien montrer que la jeune génération se sent concernée et cherche à s'informer sur les mesures en place. Concernant la mesure du couvre-feu imposé en Île-de-France et dans huit grandes métropoles de France (Grenoble, Lille, Lyon, Aix-Marseille, Rouen, Saint-Etienne, Montpellier et Toulouse), plus d'un jeune sur deux la trouve appropriée vu le contexte actuel (56%). C'est un chiffre en parfait accord avec la moyenne nationale.

Les Millennials, décidés à respecter le couvre-feu ou pas ?
Crédit : Pixabay

Dans le détail, 19% vont jusqu'à la trouver très appropriée tandis que 23% la trouvent "plutôt excessive". En tout cas, qu'on se le dise, 47% des 18-24 ans et 49% des 25-34 ans prévoient de respecter avec soin le couvre-feu, vs 48% pour l'ensemble des Français. Malgré tout, 14% des 18-24 ans prévoient de "faire quelques exceptions", contre 9% des 25-34 ans et 6% de l'ensemble des Français. Seuls 3% ne comptent pas du tout respecter le couvre-feu. À noter que 36% des sondés ne pouvaient pas répondre à la question car n'habitent pas dans une ville concernée. Enfin, on notera que le couvre-feu risque bien de tuer quelque peu la vie sociale de chacun au cours des prochaines semaines : 57% des 18-24 ans et 51% des 25-34 ans déclarent ne pas avoir l'intention de continuer les soirées entre amis et les réunions de famille après 21 heures (vs 60% des Français). Toutefois, on note que 17% des 25-34 ans interrogés par YouGov ont très certainement l'intention de poursuivre ce genre de soirées (vs 5% des 18-24 ans et 10% de l'ensemble des sondés) et que 28% des 18-24 ans continueront "probablement" (vs 17% des 25-34 ans et 18% de l'ensemble des sondés). Trouver sa place et opter pour les bons comportements pendant le couvre-feu, ce n'est pas inné pour tout le monde : réorganiser sa vie sociale demande un peu de temps !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Les Millennials et leur animal de compagnie, quelle réalité en 2020 ?
À lire aussi
Les Millennials et le développement durable, ça matche ou pas en 2020 ?
À lire aussi
Comment les Millennials célibataires vivent-ils le reconfinement ?
À lire aussi
Quelles Journées du Patrimoine pour les Millennials en 2020 ?
À lire aussi
4 jeunes femmes sur 10 victimes d'agressions sexistes au prétexte de leur tenue vestimentaire
À lire aussi
Un Millennial sur deux désireux d'appuyer sur pause dans son quotidien
Encore plus de contenus
Marketing il y a 7 heures

Quel est le réel impact des confinements sur le secteur du bricolage ?

Lors du premier confinement, de nombreux Français ont misé sur le bricolage pour occuper leurs journées. Est-ce une nouvelle fois le cas lors de ce deuxième confinement ? Et quelles sont les enseignes qu'ils priviélgient ? Pour répondre à ces questions, l'appli de cashback Joko a analysé l'évolution des dépenses de ses utilisateurs au cours des deux confinements.

Quel est le réel impact des confinements sur le secteur du bricolage ?
Les Millennials, décidés à respecter le couvre-feu ou pas ?
Pixel de tracking