Société

Les Millennials, des "épicuriens rationnels" en matière de dépenses ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Les Millennials, des "épicuriens rationnels" en matière de dépenses ?

Comment les moins de 35 ans dépensent-ils leur argent au quotidien ? Hier, M6 Publicité a organisé une session Golden Club pour évoquer le sujet auprès de plusieurs professionnels. Découvrez ce qu'il faut en retenir.

Entre les jeunes et l'argent, c'est une histoire parfois compliquée. Disposant de budgets relativement limités, les moins de 30 ans doivent faire des choix. Une étude le montrait il y a quelques mois, de manière générale, les Millennials dépensent plus souvent que leurs aînés, mais dépensent moins. Ils dépensent aussi dans des éléments différents de leurs aînés puisqu'ils privilégient les expériences en tout genre, et notamment les voyages, en mode Tasty Travels ou non. Hier, les sessions Golden Club de M6 Publicité ont justement organisé une conférence permettant de mieux comprendre le rapport des Millennials à l'argent. Hugo Sallé de Chou, fondateur de Pumpkin, Delphine de Canecaude, co-fondatrice de Twenty Magazine et Rémy Ducastaing de La Banque Postale étaient les intervenants du jour. On vous dit tout de suite ce qu'il faut en retenir. Déjà, la première chose à savoir, c'est que "les Millennials portent un double regard sur l'argent. L'argent n'est plus un fondamental du bonheur pour les jeunes. Néanmoins, l'argent reste un enjeu majeur de la vie d'adulte". Encore une fois, on retrouve donc la réalité d'un rapport quelque peu compliqué et qui inquiète même leurs parents puisque, globalement, 71% des Français estiment que les jeunes auront une vie "moins bonne" que celle de leurs parents. D'ailleurs, actuellement 80% des 18-24 ans sont toujours soutenus financièrement par leurs parents.

Les Millennials, des "épicuriens rationnels" en matière de dépenses ?

En matière de dépenses, les jeunes se distinguent de leurs aînés en s'imposant comme étant des "épicuriens rationnels". Kézako ? "Prudents dans leurs dépenses (voyage, hôtellerie, alimentaire) et capables de dépenser leur budget en une soirée. Les marques doivent s’adapter à ce paradoxe et le convertir en opportunité". Aussi, pour M6 Publicité, c'est une évidence, parler d'argent aux Millennials n’est toujours pas évident "mais le verrou a sauté". Cela nécessite dès lors "d’être pragmatique et décomplexé, à l’image de la relation des jeunes avec leur argent. L’humour s’y prête particulièrement". Vous l'aurez compris, l'argent n'est pas ou en tout cas plus un tabou pour la jeune génération. Elle veut en parler, même avec du second degré. Pour Hugo Sallé de Chou, les Millennials se distinguent aussi de leurs aînés en cherchant à couper les intermédiaires et en recherchant une relation personnalisée. "La génération smartphone a des envies d'instantanéité et veut suivre en live son argent". Elle est aussi en recherche d'une banque "transparente, fiable et à l’écoute". Voilà les valeurs qui touchent la jeune génération. Enfin, au-delà de cela, pour Rémy Ducastaing, les Millennials ont besoin de réassurance. Comme nous vous en avons déjà parlé ces dernières semaines, "il y a une volonté forte dans cette génération de devenir propriétaire. Elle se démarque car très réaliste et assez conservatrice sur le secteur du logement, de l’automobile". Aux marques de savoir comment les convaincre d'oser dépenser désormais !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Comment la Génération Z a-t-elle vécu ce Mondial 2018 ?
À lire aussi
Quelles sont les aspirations des Millennials en cette année 2018 ?
À lire aussi
La Génération Z, une génération de féministes en puissance ?
À lire aussi
La Génération Y, une génération de vieux jeunes ?
À lire aussi
Les Millennials, l'exception française en matière d'alimentation !
À lire aussi
Comment les Millennials se comportent-ils lors de voyages professionnels ?
Encore plus de contenus
Société il y a 5 heures

Le coliving et les jeunes Français, quelle réalité ?

La période de confinement a été un déclic pour inciter de nombreux Français à déménager. Trouver un logement dans lequel on se sent bien est désormais une réelle priorité. Une priorité qui peut conduire à l'essor du coliving ? Peut-être bien, à en croire une étude menée par YouGov et Businesscoot.

Le coliving et les jeunes Français, quelle réalité ?
Société il y a 6 heures

La Génération Z, une génération d'activistes confirmée

La jeune génération ultra engagée, c'est une réalité ! C'est ce que montre une nouvelle étude menée par Vice et qui permet de mieux comprendre l'état d'esprit des 15-25 ans. Verdict, ils sont pessimistes...mais prêts à se battre pour changer les choses !

La Génération Z, une génération d'activistes confirmée
Les Millennials, des "épicuriens rationnels" en matière de dépenses ?
Pixel de tracking