Les Millennials en 2084, ça va donner quoi ?

Ecrit par

En cette année 2019, la rédaction d'Air of melty se charge de vous raconter au quotidien ce qui caractérise les Millennials, alias les 18-35 ans, cette cible qui représente notre avenir. Mais, justement, qu'attendent ces jeunes pour demain ? Maddy Keynote se penche la question en nous plongeant dans les attentes des Millennials pour 2084 !

Vous le savez, au quotidien, la rédaction d'Air of melty se donne pour mission de vous aider à mieux comprendre ce qui rythme la vie des Millennials et ce qui fait réagir le marché du marketing. Dans ce contexte, il y a quelques heures, nous vous avons dévoilé une infographie exclusive décryptant le rapport des Millennials au mobile, à l'heure où communiquer sur ce support est devenu capital. C'est aussi pour vous aider à mieux comprendre ce qui se joue actuellement que nous vous avons présenté les tendances qui devraient marquer 2019 en matière de marketing d'influence. Aujourd'hui, en ce début de mois de février, on prend le large avec des prédictions qui vont bien plus loin...et qui nous mènent en 2084, ni plus ni moins ! C'est une étude Urban Lab pour Maddy Keynote qui vient de se pencher sur les attentes des Millennials pour le futur lointain à l'occasion de la Maddy Keynote 2019 dont le thème est justement "Une journée en 2084". Alors, les jeunes voient-ils l'avenir sereinement ou sont-ils inquiets ?

Les Millennials en 2084, ça va donner quoi ?
Les Millennials en 2084, ça va donner quoi ?

Comme le révèle l'étude, il existe trois paradoxes principaux sur la manière dont les Millennials envisagent l'avenir. Dans un premier temps, bien que très optimistes sur leur durée de vie (63% des sondés pensent être toujours en vie en 2084) et leur capacité à profiter d'une vieillesse active, les Millennials sont en revanche très pessimistes sur l'évolution de la planète : pas moins d'1 sondé sur 2 se dit prêt à quitter la Terre à l'horizon 2084. Aussi, digital natives, ils attendent que la technologie leur facilite la vie, mais ils souhaitent dans le même temps préserver un équilibre entre physique et digital (52% de loisirs digitaux envisagés uniquement). Enfin, attentifs à profiter d'une vie sociale épanouie et connectée, ils ont pour autant une approche plus individuelle du travail et privilégient notamment le freelancing (66%) ou le travail à domicile. Compliqués à comprendre les Millennials, n'est-ce pas ?

Sur un plan plus pratique, les Millennials pensent que les moyens de paiement vont connaître une révolution d'ici 2084 : 65% pensent utiliser en 2084 des moyens plus high-tech (54% pour les empreintes digitales et scans cardiaques ou rétiniens, 11% pour les crypto-monnaies). Ils sont par ailleurs 90% à penser et espérer que le ménage sera une tâche automatisée, et 63% pour le repassage ! En revanche, seuls 10% des Millennials se diraient prêts à confier leurs enfants à une aide automatisée. Côté food, en 2084, les Millennials espèrent qu'une offre locavore (qu'ils sont 57% à soutenir) aura largement pris le pas sur la production industrielle et les produits transformés (qu'ils ne sont que 4% à vouloir encore consommer). Les innovations « foodtech » (viande de synthèse...), ne récoltent - elles - que 12% des suffrages, et les boissons nutritives 13%. Enfin, concernant les défis qui devraient se poser au cours des années à venir, on constate que les Millennials sont 94% à se préoccuper du réchauffement climatique, devant l'épuisement des ressources (92%), la surpopulation (89%), l’extinction animale de masse (88%) ou encore un nouveau conflit mondial (85%). De quoi bien nous faire comprendre que 2084 se prépare dès maintenant...

Crédit : x