Emploi

Les Millennials, en manque de leur espace de travail en cette période de confinement ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Les Millennials, en manque de leur espace de travail en cette période de confinement ?

Le télétravail en période de crise, c'est sympa ou c'est pesant pour la jeune génération ? Une nouvelle étude fait le point sur le sujet, en mettant en lumière l'état d'esprit des 18-35 ans forcés de changer leurs habitudes de travail.

Depuis plusieurs semaines déjà et pour plusieurs semaines encore, une grande partie des Français voient leur quotidien au travail chamboulé par la pandémie de Covid-19. Si le confinement incite les jeunes à se divertir d'une autre manière en consultant toujours plus les réseaux sociaux, en visionnant toujours plus de films et de séries en ligne ou encore en jouant davantage aux jeux vidéo, il les force aussi et surtout à adapter voire réinventer leur manière de travailler. À ce sujet, une étude récemement diffusée par Glassdoor montrait que 73% des 16-24 ans et 77% des 25-34 ans soutiennent la décision de leur employeur de les envoyer à la maison pour travailler à cause du coronavirus. Nombreux étaient même ceux qui y voyaient une opportunité pour mieux gérer leur temps et pour réduire le coût lié au transport. Mais, sur la durée, comment se passe le télétravail pour les jeunes Français ? Cette fois, c'est Deskeo, premier opérateur de bureaux flexibles en France, qui s'intéresse au sujet. Focus sur les réponses des 18-35 ans.

Selon l'étude menée par Deskeo, 31% des Millennials français continuent de se rendre sur leur lieu de travail habituel, tandis que 62% travaillent depuis leur domicile. Pour 6% des jeunes sondés, le télétravail prend place au calme, dans une maison de campagne. Un télétravail qui constitue une grande première pour plus d'un jeune sur deux (56%). Un jeune sur quatre a en revanche déjà eu l'occasion d'en faire. Pour un jeune sur cinq, le télétravail était même régulier avant la crise. Pour 51% des jeunes, le télétravail ne change rien à leur temps de travail. Et alors que 32% des Français estiment travailler plus longtemps en télétravail, seuls 23% des jeunes sondés se sentent concernés. D'ailleurs, si près de 6 jeunes sur 10 estiment que le temps de trajet quotidien économisé leur sert à travailler davantage, 58% y voient surtout l'opportunité de dormir plus longtemps tandis que 42% en profitent pour cuisiner. D'ailleurs, 51% des Millennials interrogés déclarent faire systématiquement une vraie pause déjeuner. Pour autant, ne pensez pas que les télétravailleurs sont ravis de leur situation : 68% des 18-35 ans sondés regrettent leur bureau et leur espace de travail habituel. Un chiffre qui s'explique peut-être par le fait que les trois quarts des jeunes ne disposent pas de pièce dédiée pour travailler chez eux. À cela s'joute le fait qu'ils sont tout autant à ne pas prévoir de réels moments dédiés à la socialisation avec leurs collègues. Enfin, on note bien que la crise qui se joue actuellement est un facteur de stress : 72% des 18-35 ans ont ainsi peur de perdre leur emploi compte-tenu de la situation actuelle.

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Près d'un jeune sur deux prêt à accepter un salaire plus bas en cette période de crise
À lire aussi
7 Millennials sur 10 ont envie de faire plus de télétravail après le confinement
À lire aussi
Près de 6 jeunes sur 10 prêts à accepter un travail qui paye mal mais qui a du sens
À lire aussi
Freelance.com, "La jeune génération est beaucoup plus inspirée par les leaders d’entreprises que par les responsables politiques” (EXCLU)
À lire aussi
Plus d'un jeune sur trois veut plus que jamais retrouver du sens dans sa vie professionnelle
Encore plus de contenus
Les Millennials, en manque de leur espace de travail en cette période de confinement ?
Pixel de tracking