Internet

Les Millennials et la vidéo à la demande, quelles envies et quelle réalité en 2020 ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Les Millennials et la vidéo à la demande, quelles envies et quelle réalité en 2020 ?

En cette période de confinement, la jeune génération passe certainement beaucoup de temps sur les écrans, à visionner des contenus vidéo en tout genre. Netflix, meilleur ami des jeunes en ce printemps 2020 ? Une nouvelle étude répond à la question en s'intéressant au rapport des Français aux services de vidéo à la demande.

C'est un fait, en cette période de confinement imposée pour lutter contre la propagation du coronavirus, les jeunes Français sont nombreux à se tourner vers les services de vidéo en ligne (SVOD) pour s'occuper. Alors que le lancement de Disney+ se fait désormais attendre avec un lancement reporté pour soutenir l'effort collectif visant à réduire l'utilisation globale de la bande passante liée au confinement, l'utilisation de services comme Netflix, marque préférée des Millennials français, ou encore Amazon Prime promet d'être massive pour les semaines à venir. Justement, à ce sujet, une nouvelle étude menée par l'institut Dynata pour Webedia s'est intéressé au rapport des Français à la SVOD. Grâce à des données concernant spécifiquement les 15-34 ans, on note que ce type de service occupe une place de choix dans leur vie : ainsi, 83% des 15-34 ans (contre 81% des 15-65 ans) savent ce qu’est la SVOD et connaissent au moins une plateforme, ne serait-ce que de nom. En termes de notoriété assistée, Netflix (connue par 95% des répondants connaissant la SVOD) devance Amazon Prime Vidéo (81%), YouTube Premium (73%) et Canal+ Séries (71%) auprès de cette cible. Concernant Disney+, 85% des 15-34 ans ont entendu parler de l'arrivée de la plateforme, contre 73% de l'ensemble des répondants.

La vidéo en ligne, c'est une activité quotidienne pour la jeune génération !

Au-delà de cela, l'étude menée par l'institut Dynata révèle que 7 jeunes sondés sur 10 (69%) envisagent "certainement" ou "probablement" de souscrire à un service SVOD dans les 12 prochains mois, contre 53% de l'ensemble des sondés. Ils sont même un tiers (32%) à répondre "certainement". Pour choisir le service qui correspond le plus à leurs besoins, 65% des 15-34 ans (contre 63% de l'ensemble des Français) estiment que le prix est le critère le plus important. Cela devance la présence de séries (55%) et de films (49%) qui les intéressent et le nombre de films/séries disponibles (47%). La fréquence d'ajout de nouveaux contenus (34%) et la possibilité d'avoir un mois gratuit (33%) sont aussi des éléments importants pour les 15-34 ans, tout comme le fait d'avoir accès à des productions originales (30%). D'ailleurs, au sujet de l'offre disponible sur les plateformes de SVDO disponibles en France, 8 jeunes sur 10 se disent bien informés. Pour 59% des 15-34 ans, c'est avant tout l'entourage qui permet de s'informer sur les contenus et actualités SVOD, devant la plateforme elle-même (39%) et les médias spécialisés (32%).

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Un jeune sur deux incapable de vivre sans vidéo, mais que visionnent-ils au juste ?
À lire aussi
Instagram, Snapchat, TikTok, Facebook, comment les réseaux sociaux font du bien aux jeunes
À lire aussi
Streaming vidéo, appels visio, gaming, comment s'occupe-t-on vraiment pendant le confinement ?
Encore plus de contenus
Société

Réseaux sociaux, appels, texto, calls vidéo, comment les Millennials français restent en contact avec leurs proches ?

Être confiné ne veut pas forcément dire être isolé. Pour tout humain, le contact avec les autres est très important, et c'est particulièrement vrai pour les jeunes. Alors, comment les 18-34 ans communiquent-ils avec leurs proches en cette période de crise sanitaire ? YouGov répond à la question, en montrant des différences importantes en fonction de l'âge.

Réseaux sociaux, appels, texto, calls vidéo, comment les Millennials français restent en contact avec leurs proches ?
Netflix

Netflix menace de spoiler ses séries pour inciter chacun à rester chez soi

À l'heure où le mot d'ordre est de rester chez soi pour lutter contre le virus Covid-19 qui paralyse la planète, la plateforme de streaming vidéo Netflix vient de prendre la parole avec une campagne choc : ceux qui ne respecteront pas la mesure et sortiront prennent le risque de voir leurs sessions de binge-watching ruinés. C'est dit.

Netflix menace de spoiler ses séries pour inciter chacun à rester chez soi
Les Millennials et la vidéo à la demande, quelles envies et quelle réalité en 2020 ?
Pixel de tracking