Coronavirus

Les Millennials et le reconfinement, quel moral actuellement ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 1 min
Les Millennials et le reconfinement, quel moral actuellement ?

Alors que la France est de nouveau plongée dans un reconfinement, une nouvelle étude signée Ifop pour Consolab.fr fait le point sur ce qui se passe dans la tête de chacun. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le moral pourrait être meilleur...

Depuis le 30 octobre, tous les Français sont de nouveau plongés dans un reconfinement de plusieurs semaines visant à ralentir la propagation de la Covid-19. Un reconfinement plutôt bien accepté (et surtout compris) par les Millennials français et qui nous permet d'en apprendre toujours plus au sujet de certains comportements des membres de la Génération Z et de la Génération Y. Justement, en ce mois de novembre 2020, un rapport d'étude mené par Ifop pour Consolab.fr fait le point sur l'état moral des Français pendant le reconfinement, entre dépression, anxiété, irrespect des règles de circulation et télétravail. L'occasion de voir que 28% des Français, toutes catégories d'âge confondues, qualifient leur moral de mauvaix pendant ce deuxième confinement, contre 16% avant le confinement et 20% pendant le premier confinement. En revanche, en ce qui concerne leur condition physique, le moral des Français semble globalement stable : 14% qualifient ainsi de "mauvais" leur condition physique.

Les Millennials et le reconfinement, quel moral actuellement ?
Crédit : Patrick Daxenbichler, Getty Images

On note aussi que les Français souffrent davantage de troubles du sommeil et de périodes intenses de stress depuis le reconfinement. Mais qu'en est-il de la jeune génération ? Ce que l'étude menée par Ifop pour Consolab.fr nous révèle au sujet des 18-35 ans, c'est que eux aussi vivent une période particulièrement compliquée. Ainsi, 56% des 18-24 ans et 53% des 25-34 ans souffrent davantage d'un sentiment de tristesse (vs 51% pour les plus de 35 ans). 49% des 18-24 ans et 49% des 25-34 ans sont aussi plus sujets à un sentiment de désespoir ou de déprime vs 32% des 35 ans et plus. D'ailleurs, dans une optique de vouloir aller mieux, 21% des moins de 25 ans envisagent de changer de résidence principale d'ici la fin du confinement, vs 10% des 25-34 ans et 6% de l'ensemble des Français. Enfin, on notera que, en matière de sexualité, 63% des 18-24 ans et 57% des 25-34 ans ont déjà ou envisagent de retrouver un partenaire sexuel à la maison. Ils sont aussi près de 4 sur 10 à l'avoir fait ou compter le faire dans un lieu public.

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Les jeunes Français dépensent toujours plus pour se divertir pendant la pandémie
À lire aussi
Les habitudes de consommation des Millennials chamboulées avant le reconfinement
À lire aussi
Les Millennials et le reconfinement, quel état d'esprit ?
Encore plus de contenus
Marketing il y a 3 jours

Prisma Media x Storymind, “55% des 18-34 ans se sentent plutôt différents des gens de leur génération” (EXCLU)

Comprendre la jeune génération en cette fin d’année 2020, qu’est-ce que ça veut réellement dire ? Marine Grémy, Directrice Marketing Insight PMS Femmes-International et Jean-Emmanuel Cortade de la Saussay, Fondateur de Storymind, nous présentent les résultats d’une étude menée auprès des 18-35 ans avant et après le premier confinement pour mieux cerner leur état d’esprit du moment, leurs priorités et leurs envies.

Prisma Media x Storymind, “55% des 18-34 ans se sentent plutôt différents des gens de leur génération” (EXCLU)
Les Millennials et le reconfinement, quel moral actuellement ?
Pixel de tracking