Société

Les Millennials et le repas de Noël 2018, quelles attentes et quels projets ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Les Millennials et le repas de Noël 2018, quelles attentes et quels projets ?

En ce mois de novembre 2018, les fêtes de fin d'année se préparent doucement. À ce sujet, Quitoque.fr, leader français sur le marché des panier-recettes livrés à domicile, a interrogé les 18-35 ans pour savoir ce qu'ils préparent pour le repas de Noël ? Allez, on passe à table !

Dans un peu plus d'un mois, les fêtes de fin d'année seront là ! L'an dernier, à cette époque, la rédaction d'Air of melty s'était largement intéressée aux envies des jeunes à l'occasion des fêtes de fin d'année, en vous révélant notamment ce que représentent Noël et le Nouvel an pour les 18-25 ans. Verdict, les jeunes envisagent toujours ces fêtes en famille et entre amis, autour d'une bonne table pour 72% d'entre eux. Justement, aujourd'hui, on s'intéresse au rapport des moins de 35 ans au repas de Noël, à l'heure où les Millennials aiment de plus en plus bien manger. Ont-ils déjà commencé à y réfléchir ? Prévoient-ils un festin de roi ou un dîner plus léger ? Feront-ils une grande tablée ou miseront-ils plutôt sur une ambiance intimiste ? Quitoque.fr, leader français sur le marché des panier-recettes livrés à domicile, répond à toutes ces questions grâce à un focus sur les 18-35 ans. Verdict, miam, vivement Noël !

Les Millennials et le repas de Noël 2018, quelles attentes et quels projets ?

Selon l'étude signée Quitoque.fr, en ce mois de novembre 2018, 56% des 18-35 ans français ont déjà commencé à réfléchir à leur repas de Noël. D'ailleurs, ils sont un sur quatre à déterminer le menu de ce repas avant la fin du mois de novembre. En marge de cela, un jeune sur cinq le prévoit une semaine avant Noël tandis que 18% prennent tous les risques en le planifiant quelques heures à peine avant le repas. Pour autant, cela ne veut en aucun cas dire que les jeunes ne sont pas excités par le repas de Noël : en réalité, 6 Millennials sur 10 (59%) veulent faire un repas de fête gargantuesque. De leur côté, 31% des jeunes préfèrent faire un repas économique et 3% misent sur un repas de fête bio. Enfin, seuls 2% ne prévoient pas de repas de fête du tout. 58% des 18-35 ans miseront sur des recettes très classiques faites à la maison tandis que 30% opteront pour un menu traiteur et 12% iront au restaurant. La plupart des jeunes auront une tablée composée de 6 à 8 personnes (27%), devant 4 à 6 personnes (23%) et 8 à 10 personnes (16%), avec un budget moyen par personne allant de 40 à 80 euros pour 59% d'entre eux. De manière générale, 61% des 18-35 ans interrogés prévoient un repas beaucoup plus copieux qu'en 2017 et 67% prévoient de se lâcher complètement en matière de nourriture. Dans cette logique, c'est assez naturellement que près de 7 jeunes sur 10 déclarent avoir peur de prendre du poids pendant les fêtes. Allez, vivement les fêtes, avec ou sans excès !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Les Millennials et l'épargne, quelle réalité en 2018 ?
À lire aussi
Génération AAA : Assaël Adary et Malene Rydahl, "le cocktail de bonheur des jeunes en 2018 est-il vraiment du bonheur ?"
À lire aussi
Avoir, argent, apparence, où se trouve le bonheur pour la jeune génération "AAA" ?
À lire aussi
Jeunes et logement étudiant, quelle réalité en 2018 ?
À lire aussi
Les jeunes et les économies, un duo qui ne matche pas ?
Encore plus de contenus
Marketing

La publicité, premier facteur d'influence auprès des 18-24 ans ?

Souvent, on parle du fait que les influenceurs et l'avis des pairs influencent directement les achats des 18-35 ans. Mais qu'en est-il de la publicité ? Les jeunes y sont-ils sensibles avant ou pendant leurs sessions shopping ? À en croire de récentes données signée Brandwatch, la réponse est oui.

La publicité, premier facteur d'influence auprès des 18-24 ans ?
Twitter

Bientôt des Stories sur Twitter ?

La folie des stories sur les réseaux sociaux n'est pas près de s'arrêter ! Après Snapchat, Instagram, Facebook, YouTube ou encore Spotify, c'est désormais au tour de Twitter d'envisager de se lancer dans la publication de contenus éphémères. En tout cas, c'est ce que laisse à penser sa dernière acquisition.

Bientôt des Stories sur Twitter ?
Les Millennials et le repas de Noël 2018, quelles attentes et quels projets ?
Pixel de tracking