Emploi

Les Millennials et le télétravail, quel bilan pendant le confinement ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Les Millennials et le télétravail, quel bilan pendant le confinement ?

Les jeunes Français et le télétravail, ça matche ou pas ? Alors que le pays retrouve peu à peu un fonctionnement normal, YouGov a interrogé les Français sur leurs semaines de télétravail forcé pendant le confinement. Verdict, la jeune génération nous surprend encore une fois !

Les mesures de confinement annoncées en mars dernier ont chamboulé la manière de travailler d'un grand nombre de Français, et notamment des Millennials. Dès que cela était possible, la règle a été de miser sur le télétravail. Une décision largement soutenue par l'ensemble des 16-34 ans mais qui n'a pas toujours été simple à gérer, comme le révèle aujourd'hui une nouvelle étude menée par YouGov du 8 au 9 juin 2020. Dans un premier temps, l'étude en question révèle que les jeunes étaient déjà plus familiers du télétravail que leurs aînés avant le confinement. Ainsi, 24% des 18-34 ans en avaient déjà fait contre 17% de l'ensemble des Français. Pendant le confinement, 70% des 18-24 ans et 58% des 25-34 ans ont été en télétravail (pour ceux qui pouvaient travailler de cette manière) contre 44% des Français. Mais cela n'était pas évident dès le départ : un jeune sur deux (53% des 18-24 ans) appréhendait en effet le télétravail quand le confinement a été annoncé, contre 26% des 25-34 ans et 30% des Français. De quoi donner envie à certains de vite retrouver leur espace de travail habituel !

Les Millennials et le télétravail, quel bilan pendant le confinement ?

Heureusement, l'étude menée par YouGov révèle qu'une majorité de Millennials estime que le télétravail a été facilité par un bon équipement (74% des 18-34 ans vs 69% des Français), et ce même si ce dernier a été financé directement par eux-mêmes pour près d'un jeune sur trois. Ce qui a été le plus apprécié dans le télétravail par la jeune génération, c'est avant tout l'absence de transports (61%) devant la flexibilité des horaires (59%) puis une fatigue atténuée (50%), du calme et une meilleure concentration (39%) et moins de stress (32%). Les jeunes notent aussi plus de productivité (24%). Ce que les Millennials ont le moins apprécié, à l'inverse, c'est la perte du lien collectif (54%) et l'absence de frontière entre la vie professionnelle et la vie personnelle (53%), même si cela est moins présent que pour l'ensemble des Français (62 et 58%). Cela devance l'isolement ressenti (40%), la difficulté de l'autodiscipline (32%) et la surcharge de travail (30%). Globalement, 4 jeunes sur 10 estiment avoir plus travaillé que d'ordinaire pendant le confinement. On note aussi que 38% des Millennials ont parlé de démotivation, contre "seulement" 26% des Français. Au final, 64% des Millennials affirment avoir bien vécu cette période de télétravail forcée, contre 68% des Français. En revanche, alors que 30% des 25-34 ans et 24% des Français affirment même l'avoir très bien vécue, c'est le cas pour seulement 9% des plus jeunes. Etonnant puisque l'on pensait qu'ils étaient les plus enclins à apprécier le fait de pouvoir travailler avec plus de flexibilité. Dans ce contexte, c'est sans grande surprise que 6 jeunes sur 10 se disent contents de pouvoir retourner au travail désormais. Pour autant, 58% des 18-34 ans ne seraient pas contre du télétravail quelques fois par mois à l'avenir !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
42% des lycéens et étudiants redoutent l'impact de la crise sur leur carrière professionnelle
À lire aussi
Les Millennials et la Génération Z, plus motivés que leurs aînés au travail ?
À lire aussi
51% des 18-25 ans pensent que la rentrée scolaire se déroulera normalement
À lire aussi
Augmented Talent, “Les Millennials ont un besoin de collectif fondamental qui n’est pas forcément compatible avec le télétravail” (EXCLU)
À lire aussi
Les Millennials arrivent-ils vraiment à couper avec le travail pendant les vacances ?
Encore plus de contenus
Emploi il y a 1 jour

2 étudiants sur 3 craignent la solitude dans leur logement

Alors que la crise sanitaire se prolonge, dans quel état d'esprit sont les étudiants ? Fatigués, lassés, éprouvés, de plus en plus de jeunes semblent à bout. Et s'il y a un élément qui pèse particulièrement sur leur moral, c'est indéniablement la peur de l'isolement.

2 étudiants sur 3 craignent la solitude dans leur logement
Mobile il y a 1 jour

Masked Bandit, Tracer, BugBrainer, le lexique dating 2021 décrypté

C'est un fait, l'année 2020 a bouleversé nos habitudes et le dating n’était pas une exception. Cela promet de se poursuivre en 2021, comme le révèle l'appli de rencontres Happn, qui fait le point sur les profils de célibataires qui seront à surveiller au cours des mois à venir.

Masked Bandit, Tracer, BugBrainer, le lexique dating 2021 décrypté
Instagram il y a 1 jour

Quel bilan pour les marques sur Instagram en 2020 ?

Quels sont les secteurs qui ont le plus publié sur Instagram en 2020 ? Quelles sont les marques qui ont fait le plus réagir leur communauté ? Kantar se penche sur ses questions en dévoilant une nouvelle infographie dédiée à la présence des annonceurs et des marques sur le réseau social en 2020.

Quel bilan pour les marques sur Instagram en 2020 ?
Les Millennials et le télétravail, quel bilan pendant le confinement ?
Pixel de tracking