Société

Les Millennials français, adeptes du Dry January ou pas ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Les Millennials français, adeptes du Dry January ou pas ?

Pour certains, le mois de janvier est l'occasion de s'adonner au "Dry January", un défi consistant à ne pas boire d'alcool pendant un mois tout entier. Les Millennials français sont-ils adeptes de ce genre de défi ? Une étude signée YouGov s'intéresse au sujet.

En début d'année, la rédaction d'Air of melty vous parlait du fait que, pour la jeune génération, les bonnes résolutions de 2020 ont pris la forme de défis viraux partagés sur Instagram et Twitter. Parmi les hashtags les plus partagés sur les réseaux sociaux, on notait la présence de #DryJanuary, à savoir le défi consistant à ne pas boire d'alcool tout au long du mois de janvier. Alors que le mois de janvier 2020 touche à sa fin, il est aujourd'hui temps de faire le point sur le réel rapport des 18-35 ans à ce mois sans alcool, à l'heure où on sait qu'ils sont très sensibles aux publicités liées aux marques d'alcool. Justement, une étude signée YouGov et menée du 14 au 15 janvier 2020 s'intéresse au sujet. L'occasion de constater, dans un premier temps, que 6 jeunes sur 10 ont déjà entendu parler du "Dry January". Un score en accord avec la moyenne nationale.

Le Dry January, un défi facile pour les jeunes !
Crédit : unsplash,Kelsey Chance

Au-delà de connaître ce défi, selon l'étude signée YouGov, 75% des 18-24 ans et 72% des 25-34 ans estiment que cette initiative est une bonne idée, contre 68% de l'ensemble des Français. Et ce, même s'ils sont respectivement 79% et 83% à ne pas avoir envisagé de tenter le Dry January l'an dernier. Ils sont tout de même près d'un jeune sur dix à l'avoir fait et à avoir tenu tout le mois de janvier tandis que 12% des 18-24 ans et 7% des 25-34 ans l'ont fait mais avec quelques écarts. Cette année, pas moins de 30% des 18-24 ans ont décidé de se prendre au jeu en ayant l'objectif de réduire leur consommation d'alcool plus que de la stopper net, contre 16% des 25-34 ans et 16% de l'ensemble des Français. Tout de même 7% des 18-24 ans et 12% des 25-34 ans ont pour objectif en ce mois de janvier 2020 de ne pas consommer une goutte d'alcool. Pour près d'un jeune sur deux, la motivation principale est la détox post fêtes de fin d'année (46% des 18-24 ans et 37% des 25-34 ans), devant l'évaluation de la dépendance à l'alcool (29% et 23%), l'économie d'argent (35% et 26%) ou encore l'envie de perdre du poids (32% et 26%). Et le challenge s'annonce plutôt simple pour un grand nombre de jeunes : ils sont 74% à trouver facile de passer un mois sans boire d'alcool. D'ailleurs, seuls 2% des 18-24 ans et 6% des 25-34 ans déclarent boire quotidiennement. Ils sont un sur cinq à boire de façon hebdomadaire et un tiers à boire plusieurs fois par mois.

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Festivals, musées, parcs d'attraction, comment les Millennials choisissent-ils leurs loisirs ?
À lire aussi
Optimistes ou pessimistes, quel état d'esprit pour les Millennials en 2020 ?
À lire aussi
Les Millennials et les vacances d'hiver 2020, quelle réalité ?
À lire aussi
Quel est le rapport des plus jeunes à l'argent en 2020 ?
À lire aussi
Les Millennials français et la salle de sport, un duo qui matche ?
Encore plus de contenus
Les Millennials français, adeptes du Dry January ou pas ?
Pixel de tracking