Food

Les Millennials français, plus gourmands que leurs aînés pendant le confinement ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Les Millennials français, plus gourmands que leurs aînés pendant le confinement ?

La jeune génération a-t-elle été gourmande pendant les mois de confinement ? S'est-elle montrée particulièrement sensible aux pauses alimentaires pendant la journée ? Une étude signée Babybel x IFOP s'intéresse au sujet.

C'est un fait, le confinement a été une période très particulière sur tous les plans pour la jeune génération. Une jeune génération qui s'est découvert de nouvelles passions, dont la cuisine. Une récente étude le montrait, les Millennials sont devenus des cordons bleus (ou presque) grâce aux longues semaines passées à la maison. Aujourd'hui, un sondage menée par Ifop x Babybel s'intéresse aux pauses alimentaires des Français pendant le confinement : ces derniers ont-ils cédé à l'appel du sucré ou du salé pendant la journée ? Focus sur les habitudes des Millennials. Verdict, 44% des moins de 35 ans ont effectivement porté plus d'intérêt aux repas et pauses alimentaires pendant le confinement contre 39% des Français. Dans le même temps, ils sont 34% à les avoir trouvées aussi importantes et 22% à les avoir trouvées moins importantes. Dans les faits, plus d'un jeune sur deux (54%) a cédé à l'appel des "pauses" alimentaires pendant ses périodes de travail. Et ils sont tout autant à estimer que ces pauses ont constitué une sorte de refuge, de compensation ou de réconfort. Pour se faire plaisir, 80% des moins de 35 ans ont opté pour une pause sucrée et 28% ont misé sur le salé. Les gâteaux et bonbons (46%) ont été les plus consommés devant le chocolat (42%) et les fruits (20%) tandis que le fromage (18%) et la charcuterie (13%) l'ont emporté côté salé. Ce choix d’un plaisir assumé est plus affirmé chez les 25-34 ans (45% contre 41% en moyenne). Un plaisir qui devrait se poursuivre au cours des semaines et des mois à venir puisque les moins de 35 ans sont près de 2/3 à envisager de poursuivre ces pauses même après le déconfinement (63% contre 55% en moyenne).

Les Millennials français, plus gourmands que leurs aînés pendant le confinement ?
Crédit : unsplash Avatar of user Icons8 team Icons8 team @icons8 Icons8 team

En marge de cela, l'étude menée par Babybel et IFOP met en lumière les tendances qui ont guidé la jeune génération en cuisine pendant les deux mois de confinement. Ainsi, pour 56% des 18-34 ans (64% des 18-24 ans et 55% des 25-34 ans), le comportement alimentaire prioritaire pendant la période de confinement a été de surveiller leur équilibre alimentaire tandis que 44% se sont autorisés davantage de plaisirs alimentaires. 92% des Millennials se sont adonnés à la préparation des repas pendant le confinement, dont 62% souvent (vs 57% de l'ensemble des sondés). Ils sont près de 9 sur 10 (87%) à avoir recherché de nouvelles recettes pendant la période, dont 45% souvent (vs 34% de l'ensemble des sondés). Enfin, 76% des 18-34 ans ont misé sur des repas conviviaux prenant en compte les envies de toute la famille, dont un sur trois qui l'a souvent fait. Autant dire que la créativité et la gourmandise ont été à l'honneur pendant cette période. D'ailleurs, 66% des Millennials admettent avoir acheté des produits ou des marques qu'ils n'avaient consommé depuis un certain temps. Quitte à être enfermé, autant se faire plaisir et retrouver des plaisirs passés !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Les Millennials, de nouveaux cordons bleus grâce au confinement ?
À lire aussi
En quoi le confinement a chamboulé les habitudes alimentaires de la jeune génération ?
À lire aussi
Les 18-35 ans, les clients les plus au rendez-vous pour soutenir les restaurateurs
À lire aussi
La glace, une gourmandise indispensable pendant l'été pour les Millennials français ?
À lire aussi
7 Millennials sur 10 adeptes du locavorisme
À lire aussi
Quelles sont les nouvelles habitudes alimentaires des jeunes en 2020 ?
Encore plus de contenus
Les Millennials français, plus gourmands que leurs aînés pendant le confinement ?
Pixel de tracking