Marketing

Les Millennials français sont-ils réellement écolos ?

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Les Millennials français sont-ils réellement écolos ?

Mois après mois, l'écologie prend un rôle de plus en plus important dans la société et dans la consommation de chacun. Mais les 18-35 ans sont-ils réellement ceux qui donnent le ton en la matière ? Pas forcément en réalité !

En cette année 2019, le mot d'ordre à retenir pour communiquer efficacement auprès de la jeune génération, c'est indéniablement l'engagement. Selon une étude signée YouGov et dévoilée en cette fin d'année 2019, pas moins de 88% des 18-24 ans pensent que les marques devraient s'engager au profit d'une cause. C'est également le cas de 81% des 25-34 ans. De leur côté, les jeunes sont près d'un sur deux à se dire prêt à changer leur mode de vie de façon à respecter davantage l'environnement. Consommer moins mais mieux, c'est la nouvelle priorité des moins de 35 ans, à tel point qu'une nouvelle expression est née pour désigner la honte de faire du shopping dans les enseignes de fast-fashion : le köpskam. Pourtant, une nouvelle étude révélée cette semaine par Biocoop, la chaîne de magasins bio française, montre que ce sont les seniors plus que les Millennials qui montrent l'exemple en matière de consommation écolo.

Les Millennials français sont-ils réellement écolos ?

Alors que la semaine européenne de la réduction des déchets vient de s’achever, Biocoop révèle que "sur certains usages, les jeunes, sensibilisés depuis leur plus jeune âge à l’écologie et biberonnés à Vinted, semblent plus vertueux que leurs aïeux". C'est par exemple le cas pour la mode, puisque 27% des 18-34 ans indiquent acheter des objets et des vêtements de seconde main contre seulement 14% des seniors. Par ailleurs, pour éviter la pollution au plastique, les Millenials sont 30% à utiliser des gourdes, contre 18% des plus de 65 ans. Mais ces deux points sont apparemment les seuls sur lesquels les jeunes sont plus nombreux à avoir des habitudes plus vertes que leurs aînés. "Sur des usages écologiques plus "traditionnels", la proportion de seniors qui adopte des comportements green est plus élevée que chez la jeune génération", révèle le site BFMTV, qui relaie l'étude. Dans les faits, ainsi, 93% des 65 ans et plus font le tri de leurs déchets, contre seulement 71% des 18-34 ans. Et concernant l'achat de fruits et de légumes de saison, la même tendance se vérifie : les 65% et plus sont 91% à miser sur cela contre seulement 51% des Millennials. De même, les 18-34 ans sont moins nombreux que leurs aînés (20% vs 39%) à privilégier le vrac et les produits à la coupe plutôt que les produits emballés. Et ils sont aussi 21% à composter leurs déchets organiques contre 38% des seniors. Enfin, 23% des moins de 34 ans préfèrent réparer leur électroménager plutôt que de racheter purement et simplement, contre 32% de leurs aînés.

Inscrivez-vous à la newsletter !
Encore plus de contenus
Les Millennials français sont-ils réellement écolos ?
Pixel de tracking