Les Millennials, nuls en pourboire ?

Ecrit par

On vous le répète régulièrement, la jeune génération est constituée de bons vivants qui aiment bien manger. Logiquement donc, ils sont nombreux à se rendre aux restaurants. Moins logiquement, par contre, ils sont très peu nombreux à laisser de bons pourboires. Décryptage.

Comment les jeunes gèrent-ils leur argent ? En matière de voyage, la rédaction d'Air of melty vous a dévoilé la manière dont les Millennials gèrent leur budget, principalement dominé par l'hébergement et l'alimentation, témoignant de dépenses censées en priorité. De son côté, récemment, une conférence organisée par M6 Publicité s'intéressait au rapport général des jeunes à l'argent et mettait en lumière le fait que les Millennials sont des "épicuriens rationnels" en matière de dépenses, dans le sens où ils peuvent être à la fois globalement très prudents dans leurs dépenses tout en étant capables de dépenser leur budget en une soirée. En cela, les jeunes sont au centre d'un certain paradoxe, entre dépenses spontanées et achats bien réfléchis, entre économies et panier percé. Cela se vérifie encore une fois aujourd'hui avec une étude témoignant du fait que les moins de 30 ans sont très mauvais en matière de pourboire. Mais à quel point au juste ?

Les Millennials, nuls en pourboire ?
Les Millennials, nuls en pourboire ?

En pratique, d'après une étude réalisée par CreditCards.com sur un panel de 1 000 personnes âgées de plus de 18 ans et relayée par le site Slate en cet été 2018, "la majorité des membres de la génération Y (soit l'ensemble des personnes nées entre 1980 et l'an 2000) laisse moins que les traditionnels 20 % de pourboire". Encore pire, 1 jeune sur 10 ne laisserait tout simplement aucun pourboire lorsqu’il mange dehors. Si l'on ne sait pas trop pourquoi les jeunes sont aussi mauvais en pourboire, force est en tout cas de constater qu'ils sont tout simplement mal à l'aise avec cette pratique. Ainsi, comme l'explique Matt Schulz, analyste principal de ce secteur pour CreditCards.com, "de nombreux jeunes disent qu’ils préféreraient voir cette tradition du pourboire tomber dans l’oubli et payer leur repas un peu plus cher". Alors, les jeunes réussiront-ils à transformer le marché de la restauration en supprimant le pourboire et en l'intégrant directement dans la note finale ? L'avenir nous le dira...En attendant, essayez de faire un effort les jeunes !

Crédit : Google Images