Marketing

Les Millennials pas fans de publicité...sauf si elles viennent de leurs stars du digital préférées

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Les Millennials pas fans de publicité...sauf si elles viennent de leurs stars du digital préférées

Et si les influenceurs constituaient le pont parfait pour rassembler Millennials et publicité ? Toutes les études du moment le suggèrent de plus en plus fortement, en témoignant de jeunes ouverts à la publicité digitale, à condition qu'elle soit liée à leurs personnalités préférées du net.

En 2018 comme en 2017, si vous cherchez la jeune génération, c'est indéniablement sur les réseaux sociaux que vous la trouverez, comme la rédaction d'Air of melty vous le répète régulièrement. Pas plus tard que le mois dernier, nous avions l'occasion de vous le montrer au travers de 10 données pour mieux comprendre les Millennials, dont certaines témoignaient de leur grande affection pour Facebook, Snapchat et compagnie. Si vous en doutiez encore, c'est désormais une certitude, le marketing sur les réseaux sociaux sera une tendance forte pour les mois à venir. À ce sujet, il y a quelques semaines, nous vous dévoilions 4 outils pour améliorer votre stratégie de Social Media Marketing. Mais au-delà de ce genre de stratégie de communication, une autre fonctionne à merveille auprès de la jeune génération : le marketing d'influence. C'est ce que montre bien un article signé Forbes mettant en lumière le fait que "les Millennials détestent la publicité...mais 58% d'entre eux n'y seraient pas opposés si ces dernières viennent de leurs stars du digital préférées". Mais encore ?

Le marketing d'influence fonctionne !

L'article se repose sur des données tirées d'une étude menée par The McCarthy Group, qui révèle que 84% des Millennials n'apprécient pas le marketing traditionnel, auquel ils ne font d'ailleurs pas confiance. Mais à l'heure où une grande majorité de jeunes visionne régulièrement des vidéos sur YouTube, on peut dire que les moins de 30 ans sont désormais ouverts à un certain genre de publicités en ligne. Ainsi, selon une autre étude, signée Defy cette fois, 58% des jeunes utilisateurs de YouTube sont prêts à visionner des publicités dès lors qu'elles permettent de soutenir financièrement leurs personnalités préférées en ligne. À ce sujet, sachez que la plupart d'entre eux (80%) préfèrent des spots de 15 secondes, tandis que 53% déclarent tolérer des publicités durant jusqu'à une minute. Par ailleurs, 89% des jeunes sondés déclarent qu'une vidéo contenant une intro sponsorisée de 5 secondes leur convient tout à fait. Enfin, 87% des interrogés approuvent les placements de produit dans des vidéos permettant aux influenceurs de tester un produit ou une marque. Et si vous avez besoin d'un dernier chiffre pour comprendre à quel point les influenceurs constituent un pont précieux entre marques et consommateurs, retenez celui-ci : selon AdWeek, 57% des Millennials sont enclins à visionner un contenu sponsorisé de marque à condition qu'il contienne des personnalités authentiques et qu'il soit à la fois divertissant et utile.

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
Les moins de 35 ans, génération Bitcoin !
À lire aussi
Quand le brand content est-il jugé comme étant invasif pour les jeunes ?
À lire aussi
5 astuces pour créer une expérience qui a tout bon auprès des Millennials
À lire aussi
FANVOICE, "Une vague massive d’empowerment fait que les Millenials plébiscitent la co-création avec les marques" (EXCLU)
À lire aussi
Social Media Marketing : 10 astuces pour viraliser un contenu sur les réseaux sociaux
Encore plus de contenus
Marketing il y a 2 jours

6 conseils pour réussir vos campagnes d'influence en 2020

En cette année 2020, le marketing d'influence dispose d'une grande puissance pour toucher la cible des 18-35 ans. Mais encore faut-il savoir comment créer une bonne campagne avec des influenceurs. Hivency et Agorapulse dévoilent quelques conseils bien utiles.

6 conseils pour réussir vos campagnes d'influence en 2020
Les Millennials pas fans de publicité...sauf si elles viennent de leurs stars du digital préférées
Pixel de tracking