Les Millennials, prêt à déménager pour un coup de coeur de vacances ?

Ecrit par

Qui dit été dit vacances pour un grand nombre de jeunes Français. Et si ces vacances constituaient un déclic pour inciter les 18-34 ans à investir dans l'immobilier ? Une étude signée Nesten, groupe d'agences immobilières, fait le point sur le sujet.

Les vacances d'été, le moment idéal pour inciter les Millennials à investir dans la pierre ? Depuis plusieurs années déjà, les études au sujet de la jeune génération s'enchaînent et s'évertuent à mettre en lumière le fait que les 18-35 ans préférent dépenser de l'argent pour des expériences plutôt que pour posséder des biens. Cela étant dit, la rédaction d'Air of melty vous en a déjà parlé, 70% des Millennials seraient prêts à investir dans l'immobilier. Aussi, il y a quelques semaines, une étude signée Qapa.fr, l'agence d'intérim 100% online, et Bienici.com, le site d'annonces immobilières nouvelle génération, faisait le point sur les envies des Millennials en matière d'immobilier en fonction de leur profil. L'occasion de voir que jeunes salariés comme jeunes demandeurs d'emploi veulent faire l'achat d'un bien immobilier. Aujourd'hui, c'est une étude signée Nestenn, groupe d'agences immobilières, qui nous en apprend davantage en se demandant ce qui pourrait pousser les Français à s'installer dans la région de leurs vacances. Seraient-ils prêts à passer le cap du déménagement ? Pour les Millennials, il semble bien que la réponse est oui.

Les Millennials, prêt à déménager pour un coup de coeur de vacances ?
Les Millennials, prêt à déménager pour un coup de coeur de vacances ?

Si l’été rime généralement avec baignade, repos ou encore visites culturelles, c’est aussi l’occasion de découvrir le paysage immobilier d’une nouvelle région : 75% des Français déclarent en effet être attentifs à l’environnement naturel des maisons de leur lieu de vacances, 59% au style architectural et 50% aux belles demeures. Et alors que 40% des Français déclarent avoir déjà envisagé de faire des repérages pour l'achat d'un bien, le taux monte à 49% chez les 18-34 ans. Et si une majorité de Français prospecteraient en priorité pour une résidence secondaire, 32% des 18-34 ans, à l'inverse, se concentreraient davantage sur une résidence principale. Dans le détail, les Français citent en premier lieu un coup de foudre pour la région dans laquelle ils séjournent (53%), suivi de près par son cadre de vie (51%), ou encore la découverte du bien immobilier de leur rêve sur place (29%). Mais, aussi, 22% des 18-34 ans révèlent qu'une rencontre amoureuse pourrait les conduire à déménager. Et, plus précisément, ce coup de coeur de vacances les conduirait essentiellement à déménager dans la région PACA, en Nouvelle Aquitaine ou en Bretagne. Alors, on prépare les cartons ?