Les Millennials, prêts à sacrifier Instagram pour avoir la maison de leurs rêves

Ecrit par

On le répète au quotidien, la jeune génération vit au jour le jour et aime multiplier les expériences en tout genre. Mais, dans le même temps, les moins de 30 ans espèrent un jour devenir propriétaire. Et ils sont prêts à bien des sacrifices pour y parvenir. La preuve avec une nouvelle étude signée OnePoll pour Unison.

Entre le fait de vivre des expériences et le fait d'investir dans la pierre, de nombreux jeunes choisissent les expériences. Pour autant, plusieurs études l'ont montré ces derniers mois, les Millennials pensent tout de même à l'avenir et gardent donc l’œil ouvert en matière d'immobilier. Ainsi, en dépit de difficultés, les jeunes nourrissent tout de même l'envie d'être propriétaires un jour. En pratique, même si l'immobilier n'est pas une priorité pour cette cible, il reste une envie. Il y a quelques semaines, toujours autour de cette question, nous vous parlions du fait que la relation entre les Millennials et l'immobilier est marquée par le digital et par l'humain. Plus récemment, c'est le site d'annonces immobilières nouvelle génération bienici.com qui s'intéressait au sujet en montrant que 51% des 18-35 ans pensent que le choix de l'habitation est un gage de réussite primordial pour le couple. Et, aujourd'hui, c'est une étude signée OnePoll pour Unison qui montre que les Millennials sont prêts à bien des sacrifices pour acquérir l'habitation de leurs rêves. Quitter Instagram ou même passer une semaine en prison, ils n'y voient pas (trop) d'inconvénients si c'est pour trouver la maison parfaite !

Les Millennials, prêts à sacrifier Instagram pour avoir la maison de leurs rêves
Les Millennials, prêts à sacrifier Instagram pour avoir la maison de leurs rêves

Ainsi, l'étude en question révèle que près de la moitié des Millennials seraient prêts à quitter définitivement Instagram en l'échange de la maison de leurs rêves. Ils sont aussi un sur quatre à être prêt à passer une semaine en prison dans cette optique. Malheureusement, pas moins de 30% des Millennials interrogés estiment qu'ils ont actuellement plus de chances de passer un rendez-vous romantique avec une célébrité que de posséder un jour une maison. De manière plus générale, deux jeunes sur cinq estiment que le fait de devenir propriétaire est totalement impossible pour eux. Pourtant, pas moins de 42% d'entre eux déclarent vouloir acheter un logement. Simplement, ils n'en ont pas les moyens. Ils sont près d'un sur deux (47%) à considérer qu'un achat immobilier est beaucoup plus compliqué aujourd'hui qu'il y a trente ans. Ils sont aussi 92% à estimer que, de manière générale, la vie est plus difficile pour eux que pour leurs parents à leur âge, que cela soit au niveau du travail ou encore de la vie familiale (mariage, enfants..). Un brin pessimiste, la jeune génération ? On dirait bien !