Les Millennials, une génération déçue par le manque d'engagement des marques

Ecrit par

Entre les jeunes et les marques, ça matche ou pas ? Tout dépend des valeurs de l'entreprise en question, c'est ce que l'on constate de plus en plus. Et c'est ce que montre bien une nouvelle étude signée Deloitte, qui s'intéresse aux priorités des Millennials concernant le rôle des marques qui les entourent.

Mois après mois, la tendance se confirme : les consommateurs de moins de 35 ans veulent avoir affaire à des marques engagées. L'été dernier, une étude signée de l'agence Fuse avait révélé que 7 jeunes sur 10 estiment que les marques ne sont pas assez engagées. Pourtant, ils sont plus de 66% à déclarer porter plus d'attenton aux campagnes de communication d'une entreprise engagée. Dans ce contexte, c'est assez logiquement que, en cette année 2019, le mot-clé en matière de communication pour les marques cherchant à séduire le grand public et plus particulièrement les Millennials, est l'engagement, qu'il soit environnemental ou sociétal. Ces dernières semaines, la rédaction d'Air of melty vous a présenté de nombreuses campagnes misant sur cette notion, d'Ikea réinventant son célèbre sac bleu pour le Pride Month à Unilever lançant une marque pour aider les sans-abris et bien plus encore. Pourtant, selon une nouvelle étude menée par Deloitte auprès des jeunes nés entre 1983 et 1994, ce n'est toujours pas assez...

Les Millennials, une génération déçue par le manque d'engagement des marques
Les Millennials, une génération déçue par le manque d'engagement des marques

Interrogés sur la manière dont ils voient les marques agir et sur la manière dont ils voudraient les voir agir, les Millennials se révèlent clairement insatisfaits sur certains points. Ansi, alors qu'ils sont 36% à estimer que les marques devraient produire des biens et des services de grande qualité, il ne sont que 27% à estimer que c'est réellement le cas. 35% des sondés déclarent aussi que les marques devraient créer des emplois quand ils sont seulement 30% à estimer que c'est le cas. Là où la différence entre ce que les marques devraient faire et ce qu'elles font réellement est la plus grande, c'est en ce qui concerne l'engagement : 32% des sondés jugent que les marques devraient agir pour améliorer la société (éducation, diversité, inégalités). Pourtant, seuls 16% considèrent que c'est ce qu'elles font aujourd'hui. Dans le même temps, alors que 27% estiment que le rôle des marques est en partie de protéger l'environnement, seuls 12% disent que c'est effectivement le cas. À l'inverse, là où "seuls" 28% des Millennials considèrent que les marques devraient tenter de générer du profit, ils sont 55% à considérer que c'est ce qu'elles font justement. Les priorités diffèrent entre les Millennials et les marques !

Crédit : istock