Marketing

Les Philantrokids, ces jeunes qui illustrent bien les nouvelles attentes de la jeune génération

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Les Philantrokids, ces jeunes qui illustrent bien les nouvelles attentes de la jeune génération

Génération engagée ou trop concentrée sur elle-même ? Aujourd'hui, le doute n'est plus permis : la jeune génération s'engage plus que ses aînés. Ou, en tout cas, elle sait comment faire entendre sa voix sur tous les sujets qui la préoccupent, qu'il s'agisse de politique, d'écologie ou encore de genre.

L'engagement, chez les jeunes, ça commence très tôt ! Vous le savez, au quotidien, la rédaction d'Air of melty se donne pour mission de vous aider à mieux comprendre ce qui caractérise la jeune génération, pour vous permettre de mieux trouver les clés vous permettant de la toucher efficacement. Dans ce contexte, il y a peu, nous vous dévoilions quelques clés pour mieux anticiper les besoins des Millennials en 2019. Mais, surtout, nous vous expliquons depuis plusieurs mois déjà que ce qui distingue la jeune génération de ses aînés, c'est le fait qu'elle s'engage sur tous les fronts, en cherchant à consommer de façon plus responsable en s'engageant auprès de marques qui s'activent pour protéger l'environnement ou pour faire évoluer la société dans le bon sens. Et, en matière d'engagement, en cette année 2019, force est de constater que certains jeunes se font plus remarquer que d'autres. Ces derniers sont désormais surnommés les Philantrokids et ils ont bien l'intention de changer le monde, grâce à leurs mots et grâce à leurs actes. Décryptage.

Comme l'explique le site L'ADN, "non, tous les Zillennials ne passent pas leur temps à prendre des selfies et regarder des vidéos sur Tik Tok. Toujours à l’école et à peine majeur.e.s, ces adolescent.e.s ont décidé de ne pas attendre pour faire entendre leur voix et agir". Qu'il s'agisse de Greta Thunberg, jeune fille de 16 ans qui se bat pour l'écologie, de Sophie Sandberg qui lutte contre le harcèlement de rue ou encore de Melati et Isabel Wijsen qui cherchent à mettre fin au plastique à usage unique, le tout sans oublier Jazz Jennings, la militante des droits LGBT, tous ces jeunes philantrokids montrent bien que le cliché qui voit la jeune génération comme étant une génération superficielle, narcissique et égoïste qui ne vit qu'à travers les réseaux sociaux reflète tout sauf la réalité. "Sexisme, écologie, sexualité… les philanthrokids n’ont pas l’intention de rester les bras ballants à attendre que les adultes fassent le boulot", explique L'ADN. Verdict, quel que soit le sujet, ces jeunes trouvent le moyen de se rendre visibles, en utilisant notamment les réseaux sociaux pour porter leur voix. Alors préparez-vous à les entendre (et à les aider à se faire entendre) car le phénomène ne fait que commencer !

Inscrivez-vous à la newsletter !
Encore plus de contenus
Les Philantrokids, ces jeunes qui illustrent bien les nouvelles attentes de la jeune génération
Pixel de tracking