Internet

Les Z et les Millennials, nombreux à être victimes d'arnaques en ligne ? (ETUDE)

Publié par
Céline Pastezeur
, le .
Temps de lecture : ~ 2 min
Les Z et les Millennials, nombreux à être victimes d'arnaques en ligne ? (ETUDE)

La jeune génération, susceptible de se faire piéger en ligne ? Une nouvelle étude menée par Microsoft révèle que les arnaques aux faux supports techniques présentent toujours autant de risques, notamment auprès des jeunes !

On le sait, la jeune génération est connectée en permanence ou presque. Au total, on estime que les jeunes Français passent plus de 4 heures par jour sur Internet. Et, on l'a vu il y a peu, sur certains aspects, la vie sur les écrans pourrait même être plus importante que la vie réelle pour les Z ! Mais, qu'on se le dise, tout n'est pas toujours rose sur le digital ! Dans son enquête Global Tech Support Scam Research 2021 publiée le 21 juillet dernier, Microsoft attire l’attention des internautes sur les risques liés aux arnaques aux faux supports techniques, qui n’ont pas diminué depuis 2018. Et, en la matière, alors qu'en France plus d'un adulte sur deux y est exposé, on remarque que ce sont les plus jeunes qui sont les plus visés. Comme le révèle l'étude, "les jeunes âgés de 18 à 37 ans, seraient plus fréquemment exposés à ce type d’escroqueries, à savoir les Millenials et la Gen Z. Ces derniers sont notamment plus enclins à télécharger des films ou de la musique, ou à aller sur des sites de torrent, des activités particulièrement risquées". Mais encore ?

Les Z et les Millennials, nombreux à être victimes d'arnaques en ligne ? (ETUDE)
Crédit : Getty

Selon l'étude menée par Microsoft, les Millennials et les Z sont les plus enclins à faire l'expérience de scams actuellement. Au total, ils sont 57% des Z et 64% des Millennials à en avoir été victimes, un chiffre toutefois en légère baisse par rapport aux données de 2018. Dans le détail, les publicités ou les fenêtres pop-up ont concerné 46% des Z et 42% des Millennials, contre 35% des X et 28% des Boomers. Les redirections vers un site web ont touché 39% des Z et 35% des Millennials. Aussi, 31% des Z et 38% des Millennials ont reçu des emails non sollicités. Enfin, un jeune sur quatre a reçu des appels téléphoniques non-sollicités. Et ce sont surtout les jeunes hommes qui sont visés : 68% des Z et 69% des Millennials contre 65% des femmes Z et 58% des femmes Millennials. Ces mêmes hommes sont ceux qui sont les plus susceptibles de perdre de l'argent dans le cadre de ces scams : 13% des hommes Z et 16% des Millennials homme. Ce qui fait que les jeunes sont plus largement visés par les scams en tout genre, c'est qu'ils sont plus nombreux que leurs aînés à miser sur des activités associées à ce type de pratiques : cela vaut notamment pour le téléchargement de musique, films, séries (32% des Z et 26% des Millennials), le partage de l'adresse mail en échange de contenus (30% et 28%) ou encore l'utilisation de sites torrent (16% et 15%). Heureusement, dans le même temps, on notera que les membres de la génération Z en France sont moins susceptibles de tomber dans le piège que leurs aînés (19% d’entre eux ont payé les escrocs, contre 26% des adultes de plus de 54 ans). De quoi bien montrer que la jeune génération ne se laisse pas faire !

Inscrivez-vous à la newsletter !
À lire aussi
La vie sur les écrans, plus importante que la vie réelle pour les jeunes ?
À lire aussi
90% de la GenZ active sur des applis de vidéo live interactive
À lire aussi
Cheugy, que désigne réellement le nouveau terme préféré de la Génération Z ?
Encore plus de contenus
Emploi il y a 2 jours

La Génération Z et son premier job, quelle réalité en 2021 ?

En cette période de rentrée, nombreux sont les jeunes qui se lancent sur le marché du travail. À ce sujet, Jam s'est intéressé à la manière dont les 18-25 ans appréhendent leur premier job. Priorités, manière de travailler, projet de carrière, on fait le point !

La Génération Z et son premier job, quelle réalité en 2021 ?
Instagram il y a 3 jours

Instagram, néfaste pour un jeune sur cinq ?

Depuis quelques jours, les voix s'élèvent pour dénoncer le fait qu'Instagram a une influence négative sur la manière dont la jeune génération se voit. Et visiblement, tout le monde en est conscient, même au sein des équipes du réseau social...

Instagram, néfaste pour un jeune sur cinq ?
Marketing il y a 3 jours

5 conseils pour un marketing de contenu efficace

À l'heure où la jeune génération se dit prête à partager des contenus de marque, il est crucial pour les marketeurs de savoir créer des contenus pertinents et engageants. En la matière, Momentive, l'un des leaders dans la gestion de l'expérience, dévoile quelques conseils bien utiles.

5 conseils pour un marketing de contenu efficace
Les Z et les Millennials, nombreux à être victimes d'arnaques en ligne ? (ETUDE)
Pixel de tracking