Marketing : Comprendre la génération Z en cinq lettres

Les jeunes sont difficiles à cerner.
Ecrit par

A comme action, D comme diversité ou encore F comme Fun, les générations Y et Z sont très largement représentées par des lettres aujourd'hui. Mais que peuvent nous apporter ces lettres pour chercher à comprendre les moins de 30 ans ? Réponse par ici !

Vous aider à comprendre qui est réellement la jeune génération, c'est l'ambition première d'Air of melty au quotidien. Pour ce faire, la rédaction vous dévoile régulièrement des résultats d'études en tout genre, décryptant notamment le rapport de la génération Z à la technologie. La jeune génération, née à la fin des années 90, est en effet née au coeur d'évolutions technologiques qui la rendent quelque peu différente se ses aînés. Nous avons également pu nous en rendre compte lors d'une matinée Buzz & Breakfast, expliquant que "la génération Z est la génération du plaisir immédiat", impatiente mais positive. Aujourd'hui, Guillaume Steffanus, consultant chez Tilt Ideas, a choisi de décrypter la désormais célèbre génération Z en cinq lettres, sur le site emarketing.fr. Voici ce qu'il en faut en retenir. Pour commencer sur de bonnes bases, Guillaume Steffanus prend la lettre A, pour évoquer une génération portée par un A synonyme d'Action, en prenant l'exemple de Nike qui a créé 100 000 dessins animés et personnalisés d'une minute pour ses 100 000 membres les plus actifs.

"Chaque film présente une narration personnalisée qui salue les efforts d'une personne de la communauté en intégrant des attributs uniques tels que sa localisation, les conditions météorologiques et son activité. Surtout, ces films proposent aux sportifs de nouveaux défis afin de les aider à améliorer leurs performances. La ­génération Z est motivée par l'action. Nike s'appuie sur cette envie d'agir à travers le coaching personnalisé offert par ses vidéos". Action et personnalisation, un bon duo pour la jeune génération. Zappons B et C pour passer directement à la lettre D, synonyme de Diversité, avec un conseil : "Pensez à montrer la génération Z dans toute sa diversité pour lui prouver que vous comprenez ses aspirations et êtes capable de vous mettre à son niveau", comme Microsoft l'a fait auprès des jeunes filles aux Etats-Unis. Ensuite, on ne vous le répétera jamais, les jeunes veulent aujourd'hui du Fun, avec un grand F (et un petit C, comme collaboration)! "La génération Z porte aussi le nom de génération C, comme collaboration. De fait, dans un monde peer to peer, elle ­dialogue et communique en permanence avec ses pairs, chaque moment de loisir et de consommation devenant le prétexte d'une expérience collective fun qui la met en scène avec ses amis et lui permet de partager avec eux".

Une autre notion à retenir pour bien communiquer auprès de la jeune génération, c'est celle d'Horizontalité. Il convient aujourd'hui de se mettre à la hauteur des jeunes, sans les dominer et sans les juger mais en tentant plutôt de les comprendre et de les défendre, comme a pu le faire Citadium avec sa campagne "Pas Que". "Pensez à vous associer à la génération Z pour ne pas la prendre de haut : il s'agit de rester humble, de ne pas prendre un ton "djeuns" et d'éviter les clichés... pour ne pas finir comme les Enfoirés !" Enfin, la dernière notion à retenir est, et ce n'est une nouvelle fois pas une surprise si vous lisez régulièrement notre site, celle d'instantanéité. "la génération Z aime faire ce dont elle a envie, et vite. Ayant perdu confiance dans les marques et les institutions, elle est guidée par ses passions, le plaisir et l'immédiateté". Et cela se vérifie dans les conversations...comme dans les campagnes ! A vous de jouer à présent !

Crédit : X, x