Marketing : Le Black Friday, tout bon auprès des jeunes Français ?

Rendez-vous dans trois semaines pour le Black Friday !
Ecrit par

Le vendredi 27 novembre, les jeunes auront rendez-vous avec les promotions en tout genre, aux Etats-Unis surtout, mais aussi en France. Le Black Friday débarque en France et devrait largement conquérir la jeune génération !

Alerte, black friday en approche ! Vous le savez si vous nous lisez régulièrement, la mission d'Air of melty est de vous donner toujours plus d'informations fraîches pour vous aider toujours plus, en tant que marques, à engager la jeune génération, connue pour être exigeante et volatile. Pas plus tard qu'hier, nous vous présentions l'interview de la semaine, à savoir une rencontre avec Maxime Baumard, d'iAdvize, au sujet du Community Messaging, qui répond parfaitement aux attentes des jeunes. Toujours dans cet esprit, dès que nous le pouvons, nous nous rendons sur le terrain pour entendre des professionnels parler de leur expérience et en retenir le plus instructif. C'est ainsi que, hier encore, nous nous sommes rendus au HUBDAY pour tout vous dire sur le "darwinisme qui touche le digital" aujourd'hui. Aujourd'hui, nous voulions vous parler d'une tendance venue des Etats-Unis et qui débarque de plus en plus en France : le Black Friday. Cette année, le Black Friday 2015 tombera le 27 novembre, au lendemain de Thanksgiving. Chaque année, cette journée se caractérise par le fait que tous les commerçant mettent en place des réductions de prix et des promotions délirantes incitant les consommateurs à se laisser aller aux achats spontanés en mode bon plan, à quelques semaines des fêtes de Noël. Les jeunes se laissent-ils séduire par ce concept ? Oh que oui !

Ces derniers jours, de nombreux médias français ont présenté le principe du Black Friday ainsi que le nom des premières enseignes qui participeront à l'opération, qui se déroule principalement en ligne par chez nous tandis qu'elle à la fois offline et online de l'autre côté de l'Atlantique. Le concept a déjà fait ses preuves en France avec Amazon, Cdiscount ou encore la Fnac qui se sont lancés il y a trois ans, tandis que, l'an dernier, Auchan avait vu 12% de fréquentation en plus au total dans ses 120 magasins ayant joué le jeu. Et qu'on se le dise, les enseignes ont toutes les raisons de se lancer puisque les jeunes sont les plus friands de ce genre de journée ! C'est une étude portant sur les Etats-Unis (où les ventes peuvent être augmentées de 45%) et réalisée par hhgregg qui vient de révéler que si, en général, 51% des shoppers américains se disent excités par ces ventes inédites, ce sentiment concerne les deux tiers des Millennials. Un taux en forte hausse puisque, en 2014, ils n'étaient "que" 40% à attendre le Black Friday avec impatience. L'impatience et l'excitation seront tels qu'elles se poursuivront jusqu'au lundi, avec 58% des jeunes déclarant ne pas réussir à travailler le lundi suivant le Black Friday (alias le Cyber Monday, avec des promotions continuant en ligne), parce qu'ils passent leur journée à acheter en ligne ! En tout cas, une chose est sûre, si la France a récupéré le concept venus des Etats-Unis, l'acculturation est loin d'être totale. En effet, comme l'explique le site France Inter, "les Français n'achètent pas les mêmes choses que les Américains, qui ont massivement acheté des armes (175.000 l’an dernier, information fournie par le FBI). Les Français, eux, ont préféré les vêtements". Rassurant !

Crédit : x, businessinsider.com